Championnat du Monde féminin 2017 : Les réactions dans le camp français

Championnat du Monde féminin 2017 : Les réactions dans le camp français©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 22h49

Découvrez les réactions des Bleues et de leur sélectionneur Olivier Krumbholz après le nouveau sacre mondial, dimanche en Allemagne.

Siraba Dembélé (au micro de RMC) Franchement, c'est notre meilleur match du Mondial, c'est logique. On a pu monter crescendo, on a vraiment bien géré ce Mondial. On n'a pas paniqué dans les moments où l'on jouait mal. On n'a pas tout remis en question, on a suivi nos plans, notre système de jeu, notre façon de jouer, et au final, ça a payé. Je suis trop contente. Ça fait trop plaisir de les avoir fait déjouer. Alexandra Lacrabère (au micro de RMC) C'est extraordinaire, je n'arrive pas à me dire que c'est réel. C'est un truc de fou ce que l'on a réalisé. C'est une récompense pour tout ce groupe, qui a tellement travaillé depuis le retour d'Olivier (Krumbholz). J'ai été nulle tout le match, et le dernier but, je le marque. Dans celui-là, j'ai mis toute ma rage. On avait une putain de défense, une putain d'équipe (sic). Voir tout le public norvégien contre nous, ça nous a encore plus boostés. Camille Ayglon (au micro de TF1) Je suis trop fière de cette équipe. On sentait que l'on montait en puissance depuis le début de la compétition. On savait que si on les emmenait dans un match serré, ce dont elles n'ont pas l'habitude, ça pouvait tourner en notre faveur. Grace Zaadi (au micro de RMC) C'est juste incroyable. On a livré un gros combat, en s'appuyant sur une défense solide. On a su rester lucides. Ce que représente cette médaille ? Elle est moins lourde que celle des Jeux, mais celle-là, elle est en or. C'est génial. On a un groupe vrai, on ne triche pas, on ne se ment pas, on est toutes transparentes les unes envers les autres. Il n'y a pas deux groupes comme le nôtre dans cette compétition. Amandine Leynaud (au micro de RMC) Je suis tellement fière de tout le monde : de mes copines, du staff, des gens qui travaillent dans l'ombre, de ceux qui ne dorment pas la nuit pour que l'on ait des vidéos de nos adversaires, nous les gardiennes, alors que l'on joue tous les deux jours. Je suis heureux de partager ça, parce que l'on mérite. Enfin, on a la plus belle, et ça fait du bien. Allison Pineau (au micro de TF1) Je ne réalise pas... Les deux équipes étaient en place. On a gardé notre calme et on l'a fait. Tout le monde disait que la Norvège allait gagner, elles étaient favorites. Nous, on a fait notre truc. Je suis très fière de cette équipe. Depuis le premier match, on s'est reconstruites tous les jours. Blandine Dancette (au micro de RMC) C'était tellement difficile. Personne ne croyait en nous contre la Norvège mais, nous, on savait qu'on pouvait le faire, c'est magnifique. On ne s'est pas cachées, on savait qu'on avait la possibilité de faire un gros résultat, on avait confiance. On est monté en puissance et on voulait tout donner pour sortir la tête haute. On bat les Norvégiennes, championnes du Monde et d'Europe en titre, c'est fabuleux. Les jeunes joueuses ne se sont pas posé de question, elles ont été top. Orlane Kanor (au micro de RMC) Je ne m'attendais vraiment pas à être sélectionnée... C'est un sentiment indescriptible. On est heureuses et fières. On a perdu notre premier match et on gagne maintenant, c'est formidable. Il fallait battre les Norvégiennes au bon moment et c'est ce que l'on a fait. Olivier Krumbholz (sélectionneur de l'équipe de France, au micro de beIN Sports) Le mot d'ordre du jour était la lucidité, et elles ont réussi à rester lucides de bout en bout. Pour une fois, les Norvégiennes ont eu du mal à nous attaquer et ont beaucoup douté sur la fin. On a vraiment maîtrisé les dernières minutes. Je suis très content pour les filles, pour les anciennes qui ont perdu les trois finales qu'elles avaient jouées. Cette fois-ci, elles ont su saisir l'occasion. C'est logique au vu du travail effectué. C'est un grand moment de joie.

 
19 commentaires - Championnat du Monde féminin 2017 : Les réactions dans le camp français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]