Championnat du monde 2019 (F) : La France garde ses mauvaises habitudes

Championnat du monde 2019 (F) : La France garde ses mauvaises habitudes©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 30 novembre 2019 à 11h31

Comme au Mondial 2017 et à l'Euro 2018, l'équipe de France de handball féminin a manqué son entrée dans le Mondial 2019, en s'inclinant 29-27 contre la Corée du Sud, portée par une immense Eun Hee Ryu, auteure de 12 buts.

Jamais deux sans trois pour les filles d'Olivier Krumbholz ! Les championnes du monde et d'Europe en titre ont encore une fois raté leur entame de compétition, ce samedi contre la Corée du Sud lors du Mondial japonais. Comme contre la Slovénie en Allemagne en 2017 et contre la Russie à Nancy en 2018, les Bleues ont mordu la poussière dès le premier match, face à un adversaire asiatique au jeu toujours atypique (27-29). Les Bleues, victorieuses de leurs trois matchs de préparation la semaine passée à l'occasion de la Japan Cup, ont poursuivi sur leur lancée en entamant bien la rencontre (4-1, 6eme) grâce notamment à Grâce Zaadi, qui terminera meilleure marqueuse française avec 5 buts. Mais rapidement, les Sud-Coréennes ont montré que le match ne serait pas une promenade de santé pour les championnes du monde, et Eun-Hee Ryu, l'arrière droite de Paris 92, s'est mise en action et a égalisé à 4-4. La joueuse de 29 ans a fait vivre un calvaire à la défense à cinq bleue, et a terminé avec 12 buts en 17 tirs ! La France, qui a repris trois buts d'avance dans cette première mi-temps (12-9, 25eme), n'a pas réussi à enfoncer le clou lorsqu'elle dominait, la faute à de nombreuses pertes de balle, et la Corée n'était menée que d'un but à la pause (13-12).


Défaite interdite face au Brésil

Et alors que les Françaises espéraient que leurs adversaires baissent de rythme en deuxième période, cela a été tout l'inverse ! A la 32eme minute, elles ont pris l'avantage pour la première fois du match (13-14), évidemment grâce à Ryu, et les Bleues ont ensuite connu un trou noir, encaissant un 3-0 en trois minutes pour se retrouver menées 17-20. Malgré tout, elles sont parvenues à égaliser (22-22) sur un jet de 7m d'Alexandra Lacrabère après l'expulsion de Migyeong Lee (4 buts), auteure d'un mauvais geste sur Chloé Bouquet à la 48eme. Mais ce carton rouge qui aurait pu relancer les Bleues n'a finalement rien changé. Au contraire. En l'espace de neuf minutes, les Coréennes ont repris quatre buts d'avance (24-28) et n'ont pas tremblé dans le money-time pour aller décrocher cette victoire de prestige. Les Françaises ont donc grillé leur premier (et unique ?) joker dans cette première phase de poules. Il faudra absolument battre le Brésil dimanche (7h00 heure française), sous peine de devoir rentrer plus tôt que prévu...



Les marqueuses françaises : Nocandy (3), Coatanea (1), Bouquet (3), N'Gouan (4), Zaadi (5), Houette (1), Flippes (1), Kanor (2), Edwige (1), Nze Minko (4), Lacrabère (2)

Groupe B (à Yamaga et Nishi-ku)
1- Allemagne, 2pts
2- Corée du Sud, 2pts
3- France, 0pt
4- Brésil, 0pt
Danemark
Australie

Samedi 30 novembre
Allemagne - Brésil : 30-24
France - Corée du Sud : 27-29
12h30 : Danemark - Australie

Dimanche 1er décembre
7h00 : Brésil - France
10h00 : Australie - Allemagne
12h30 : Corée du Sud - Danemark

Mardi 3 décembre
7h00 : Corée du Sud - Brésil
11h00 : France - Australie
12h30 : Danemark - Allemagne

Mercredi 4 décembre
7h00 : Australie - Corée du Sud
11h00 : Allemagne - France
12h30 : Danemark - Brésil

Vendredi 6 décembre
7h00 : Brésil - Australie
11h00 : Allemagne - Corée du Sud
12h30 : France - Danemark

Vos réactions doivent respecter nos CGU.