Brest : Gros va partir, Darleux pas encore fixée

Brest : Gros va partir, Darleux pas encore fixée©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 26 décembre 2020 à 20h00

Plusieurs mouvements vont agiter l'intersaison du club de Brest. L'actuel dauphin de Metz en Ligue Butagaz Énergie va notamment se séparer d'Ana Gros, annoncée au CSKA Moscou.


Il va y avoir du mouvement à Brest ! A l'issue de la saison, l'effectif va être considérablement modifié avec des départs, et pas des moindres. Sur le banc tout d'abord, où l'arrivée de Pablo Morel au poste d'entraîneur est déjà actée pour remplacer Laurent Bezeau. Mais ça devrait beaucoup bouger également au niveau du terrain. Selon L'Équipe, Ana Gros et Isabelle Gulden, à savoir les deux plus gros salaires de l'effectif brestois, feront ainsi leurs valises en fin d'exercice. Une information qui n'est pas à négliger alors que le sport et les clubs de salle sont frappés de plein fouet par la crise sanitaire. Le départ de la Suédoise, qui a annoncé sa retraite internationale à la fin de l'Euro, est déjà officialisé, et cette dernière a semble-t-il déjà été remplacée. Nos confrères évoquent ainsi la signature d'une demi-centre étrangère dont le nom n'est pas dévoilé.

Darleux dans le flou

Concernant Ana Gros, on apprend que la meilleure buteuse brestoise en Ligue Butagaz Énergie (29 buts en 6 matches joués) ne lèvera pas l'option de son contrat. La Slovène, arrivée au club en 2018 en provenance de Metz, est sur le point de s'engager en Russie, avec le CSKA Moscou. Les dirigeants du club brestois pensent à l'internationale française Océane Sercien-Ugolin pour la remplacer. Enfin, le poste de gardienne pourrait également subir un changement de taille. La formation bretonne va devoir en effet faire un choix entre Cléopatre Darleux, dont le contrat expire en juin, et la Danoise Sandra Toft, qui a jusqu'au 31 décembre pour décider de rester ou se trouver une porte de sortie. Un départ de la dernière citée tient la corde étant donné les superbes performances de la Française à l'Euro mais aussi de la grande place qu'elle a au club. Toutefois, rien n'est encore fait. En attendant, Cléopâtre Darleux doit prendre son mal en patience.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.