Bleus : Sa place pour l'Euro, Richardson veut la gagner

Bleus : Sa place pour l'Euro, Richardson veut la gagner©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 29 décembre 2019 à 11h31

Déjà présent lors du dernier Mondial, Melvyn Richardson a confié vouloir gagner sa place pour l'Euro 2020 avant de penser aux Jeux Olympiques de Tokyo.

En 2019, Melvyn Richardson a vécu un Mondial contrasté. Ecarté du groupe avant l'entrée en lice des Bleus, le Montpelliérain a retrouvé sa place plus tard dans la compétition au détriment de Nicolas Claire. Mais le fils de Jackson Richardson entre dans les plans de Didier Dinart pour le prochain Euro et, en marge de la préparation à la Maison du Handball, s'est confié au site de la Fédération. L'arrière droit ou demi-centre aborde l'échéance avec l'envie de bien faire. « J'avais hâte de débuter la préparation et j'ai envie de donner le maximum, confie le Montpelliérain. En janvier 2019, j'ai disputé ma première compétition majeure. C'est bien de participer une première fois mais c'est plus difficile de rester dans cette équipe. Je souhaite montrer à mes coéquipiers et au staff que je peux gagner ma place et aider l'équipe pendant la compétition. »

Richardson : « Les JO sont dans un coin de ma tête »

Ce championnat d'Europe, éclaté entre la Norvège, la Suède et l'Autriche, aura comme principal enjeu la qualification olympique. Et Melvyn Richardson ne cache pas que cette ambition est présente. « Il s'agit d'une compétition à part où tu ne représentes pas l'équipe de France mais toute la nation, ajoute le fils de Jackson Richardson dans cet entretien au site officiel de la FFHB. En cela, c'est véritablement une compétition différente. Forcément, les JO sont dans un coin de ma tête mais il ne fait pas griller les étapes. » La qualification passera, en effet, par un titre européen ou, au pire, une finale face au Danemark, champion du monde 2019 et déjà qualifié pour Tokyo. « Nous allons tout faire pour nous qualifier : cela passera par un bon résultat à l'Euro ou par la suite, ajoute le Montpelliérain, qui n'écarte pas la possibilité de participer à un tournoi de qualification qui aurait lieu à l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy. Ce serait un rêve de participer. J'ai eu la chance de vivre des JO en tant que spectateur. En tant qu'acteur ce serait exceptionnel. » Pour cela, la feuille de route est désormais claire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.