Bleus : Nikola Karabatic arrêtera en 2020

Bleus : Nikola Karabatic arrêtera en 2020©Panoramic, Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 04 avril 2019 à 14h43

Le demi-centre de l'équipe de France Nikola Karabatic a assuré ce jeudi à une chaîne de télévision danoise qu'il mettrait un terme à sa carrière internationale après les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

C'est officiel, Nikola Karabatic va dire adieu à l'équipe de France. Le demi-centre du PSG et des Bleus n'avait rien officialisé jusqu'à présent mais une interview pour la chaîne de télévision danoise TV2 sport a mis fin aux doutes. Le joueur de 34 ans mettra un terme à sa carrière internationale à l'issue des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 : « Si je dois jouer moins de matchs, ce sera malheureusement avec l'équipe de France. Parce que je dois aussi penser à ma famille, à mon avenir, à mon corps et à ma carrière. Donc, après les Jeux Olympiques de Tokyo, si nous en faisons partie, je vais arrêter l'équipe nationale, et je pourrai peut-être jouer encore deux ou trois ans avec mon club. »

1185 buts avec les Bleus

Présent en équipe de France depuis 2004, Karabatic n'a manqué aucune phase finale. Il a inscrit 1185 buts sous le maillot bleu mais son état de santé et ses blessures auront raison de sa carrière internationale : « Ça s'est aggravé l'année dernière, j'ai dû être opéré. Je suis revenu au Championnat du monde, mais je me suis rendu compte que ma santé comptait beaucoup pour moi. J'aurai 36 ans, il est temps que je pense à ma santé, pour qu'ensuite je puisse jouer au handball avec mes enfants. »

« Des rythmes infernaux imposés chaque année »

Alors que le calendrier imposé aux handballeurs de haut niveau est critiqué depuis un certain temps pour être surchargé, cette annonce de Nikola Karabatic pourrait peut être permettre de faire bouger les choses : « Aujourd'hui, on veut avoir notre mot à dire. Dans tous les domaines : l'évolution de notre sport, le calendrier, les rythmes infernaux que l'on nous impose de plus en plus chaque année. Surtout après le dernier Mondial : cela a été de la folie entre le nombre de matchs, les déplacements. Il y a eu beaucoup de blessures aussi. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.