Bleus : Malgré l'incertitude, G.Gille entend profiter de son premier stage

Bleus : Malgré l'incertitude, G.Gille entend profiter de son premier stage©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 21h40

Alors que les Bleus n'ont pas joué le moindre match depuis janvier dernier, Guillaume Gille a pris avec philosophie le report de la rencontre face à la Belgique mais compte bien travailler avec son groupe en vue des prochaines échéances.

Guillaume Gille va devoir faire preuve d'un peu plus de patience. Remplaçant de Didier Dinart à la tête de l'équipe de France masculine de handball, l'ancien international a vu la crise sanitaire perturber son entrée en fonction. En effet, les Bleus n'ont plus disputé le moindre match depuis leur sortie sans gloire de l'Euro 2020 avec un succès pour l'honneur face à la Bosnie-Herzégovine le 14 janvier dernier. De plus, face à une équipe de Belgique lourdement touchée par le coronavirus, le match prévu initialement le 5 novembre prochain à Chambéry a finalement été reporté par l'EHF. « C'est un sentiment de déception qui prédomine, a confié Guillaume Gille dans un entretien au site officiel de la Fédération Française de handball. Au-delà de ce report, la décision de l'EHF ouvre des incertitudes et des questions sur ces phases de qualifications à l'Euro 2022. » Mais, malgré les diverses mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, le patron des Bleus espère que le sport ne sera pas mis à l'arrêt à un moment donné. « Je crois que partout où c'est possible que les événements sportifs doivent se dérouler, ajoute le sélectionneur des Bleus. Il en va de la survie de l'activité handball par sa présence permanente au plus haut niveau. » Face à ce report, le staff tricolore a décidé de changer ses plans concernant le rassemblement qui devrait commencer en début de semaine prochaine.

Gille : « Nous avons la ferme volonté de réunir l'équipe de France »

En lieu et place d'un stage en Savoie, la Maison du Handball accueillera l'équipe de France à compter du 2 novembre. « Nous sommes donc prêts à mettre en place notre plan B, à savoir un transfert du stage dans notre antre de Créteil. Il sera plus facilitant encore de mettre en place des conditions d'accueil des plus rigoureuses à la Maison du Handball, assure Guillaume Gille. Notre objectif est de nous retrouver afin de travailler dans une séquence en présentiel qui sera une première depuis notre dernier rendez-vous datant de janvier dernier. » Un stage qui va précéder un déplacement en Grèce, pour lequel « des moyens exceptionnels » ont été déployés par la Fédération, selon le sélectionneur des Bleus, qui reste dans l'expectative concernant la tenue du match. « La Fédération Grecque construit actuellement un plan alternatif pour l'organisation de ce match, sans certitude aujourd'hui que ce match puisse finalement se tenir, rappelle le sélectionneur national. Quelles que soient les décisions prises pour ce rendez-vous en Grèce, nous avons la ferme volonté de réunir l'équipe de France dans cette période compliquée. Il est fondamental que le groupe puisse se rassembler et enfin lancer une saison riche d'un Mondial et d'un TQO, dans la perspective des JO de Tokyo. » Des échéances dont la tenue reste incertaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.