Bleus : Les cadres laissés au repos pour le déplacement en Norvège

Bleus : Les cadres laissés au repos pour le déplacement en Norvège©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 02 novembre 2021 à 19h15

Le groupe de 26 joueurs initialement sélectionné pour disputer deux matchs en Norvège le week-end prochain a été réduit à 17 éléments avec des cadres qui vont bénéficier d'un moment de repos.

Guillaume Gille ménage ses troupes. Alors que le sélectionneur de l'équipe de France a officialisé la nomination de Valentin Porte comme capitaine des Bleus après la retraite international de Michaël Guigou, il a également réduit son groupe en vue de l'étape norvégienne de la Golden League. Alors qu'ils étaient 26 à la Maison du Handball ce lundi, ils ne seront que 17 à prendre la direction de Trondheim pour y affronter le Danemark ce samedi puis la Norvège ce dimanche. En effet, le staff de l'équipe de France a décidé de se passer des services de certains joueurs très sollicités avec leurs clubs respectifs depuis le début de la saison. Alors que Romain Lagarde, Melvyn Richardson et Nicolas Tournat étaient déjà assurés de ne pas partir sur blessures, Luka et Nikola Karabatic, Vincent Gérard, Nedim Remili, Ludovic Fabregas et Dika Mem ne prendront pas part aux deux rencontres.

Gille veut donner leur chance aux jeunes

Ce séjour en Norvège sera donc l'occasion pour Julien Bos, Arthur Lenne et Luc Tobie de prendre part à leurs premiers matchs avec une équipe de France rajeunie. « Cette semaine internationale nous est apparue la dernière occasion de donner un peu de repos et de temps de régénération aux joueurs les plus sollicités à un moment charnière de la saison, a déclaré Guillaume Gille dans un communiqué de la Fédération Française de handball (FFHB). C'est une manière pour nous de préserver les organismes des et, dans le même temps de faire grandir plus vite une jeune génération de joueurs qui ont peu ou pas accès à l'équipe de France. C'est dans cette perspective d'apprentissage du plus haut niveau et de son exigence, que l'on souhaite plonger cette jeune génération car on pense qu'elle a de l'avenir et à terme nous amener des solutions pérennes. » Une Golden League à laquelle l'équipe de France ne prendra plus part à l'issue de l'édition 2021-2022. En effet, la FFHB a officialisé qu'elle se retirait de l'accord noué en 2012 avec ses homologues norvégienne et danoise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.