Bleus : Le brassard de capitaine transmis à Michaël Guigou

Bleus : Le brassard de capitaine transmis à Michaël Guigou©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 04 novembre 2020 à 15h30

En marge du stage de l'équipe de France masculine à la Maison du Handball, à Créteil, Guillaume Gille a profité d'une conférence de presse pour confirmer la transmission du brassard de capitaine à Michaël Guigou.

Guillaume Gille a décidé de bousculer les habitudes pour sa prise de fonctions. Remplaçant de Didier Dinart à la tête de l'équipe de France masculine de handball, l'ancien international a effectué un changement de taille au sein du groupe, concernant le capitanat. Portant le brassard depuis la retraite internationale de Thierry Omeyer au sortir du Mondial 2017 en France, Cédric Sorhaindo a passé le témoin à un autre joueur d'expérience, Michaël Guigou. « Dans ce premier acte du projet qu'on tente de lancer, on est dans la restructuration de l'équipe dans son organisation. On a souhaité avoir des changements, a confirmé Guillaume Gille à l'occasion de cette conférence de presse. J'ai décidé, dans la situation actuelle, de procéder à une passation du capitanat entre Cédric Sorhaindo et Michaël Guigou pour de multiples raisons. » Une décision qui intervient alors que le rôle du joueur du FC Barcelone au sein du groupe va évoluer.

Sorhaindo change de rôle

Présentant les deux joueurs comme « l'histoire de l'équipe de France depuis quasiment 20 ans », l'entraîneur des Bleus entend vouloir mettre en valeur « l'esprit équipe de France » via un rôle différent pour Cédric Sorhaindo. Assurant que « la relève est déjà là », le joueur du FC Barcelone a confirmé pouvoir « rester pour soutenir l'équipe, garder ce rôle privilégié pour les moments de partage ». Mais, sans confirmer qu'il mettait dès à présent un terme à sa carrière internationale, le pivot aux 215 sélections a ajouté qu'« il y a un commencement et une fin ». « Je pense que c'est le moment avec un nouveau projet, de nouvelles responsabilités que m'a donné Guillaume Gille, confirme Cédric Sorhaindo. Il me laisse profiter de cette équipe car, après tant d'années de partage, c'est quelque chose de très important pour moi. » Le Barcelonais va rester « reste associé au projet » mais également « pouvoir transmettre le flambeau à Michaël Guigou » dans « un moment de bascule, dans un moment où on crée un nouveau mouvement », selon Guillaume Gille. Autrement dit, l'ancien joueur du Paris Handball sera un réserviste de luxe pour l'équipe de France.

Guigou a accepté car tout a été fait « dans l'ordre des choses »

Alors que plusieurs internationaux, dont Nikola Karabatic, n'avaient pas caché une certaine hostilité quant à l'idée de changer de capitaine, Michaël Guigou a assuré qu'il n'avait pas accepté à n'importe quelle condition. Le Nîmois a, en effet, déclaré qu'il avait accepté le capitanat « parce que les choses ont été faites dans l'ordre des choses », mais également parce que le futur rôle de Cédric Sorhaindo « avait été défini de manière très claire par le staff ». Toutefois, le numéro 10 du Barça pourrait ne pas rester très loin des Bleus très longtemps, notamment en raison de la crise sanitaire actuelle, qui a déjà chamboulé l'organisation du groupe sélectionné par Guillaume Gille. « On a eu beaucoup de défections et, s'il n'était pas blessé, il serait avec nous, a assuré l'entraîneur des Bleus. Il y a tellement d'incertitudes que personne ne peut savoir quelle équipe sera présente pour le Mondial 2021 en Egypte, au TQO en mars prochain puis aux Jeux Olympiques en juillet. Face à un contexte incertain, il est important de garder toutes les portes ouvertes. » Un groupe déjà renouvelé avec les arrivées de joueurs comme Rémi Desbonnet, Aymeric Minne ou encore Karl Konan qui va donc être sous les ordres d'un nouveau capitaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.