Bleus - Gille : "Plus de confiance et de certitudes"

Bleus - Gille : "Plus de confiance et de certitudes"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 15 janvier 2021 à 18h32

Vainqueur de son premier match à la tête des Bleus jeudi soir face à la Norvège pour débuter le Mondial égyptien (28-24), Guillaume Gille a apprécié la prestation de ses hommes, même s'il y a "encore beaucoup de travail". 

 

Attendus au tournant après leur dernier Euro catastrophique, les Bleus ont parfaitement débuté le Mondial égyptien jeudi. Opposés à la redoutable Norvège, vice-championne du monde en titre, les Tricolores, vainqueurs 28-24, se sont rassurés, pour le plus grand plaisir de Guillaume Gille. L'ancien demi-centre, nommé il y a un an à la tête de l'équipe de France en remplacement d'un Didier Dinart dont il était l'adjoint, a remporté au passage son premier succès en tant que sélectionneur, après une défaite 27-24 en Serbie en qualifications de l'Euro 2022 la semaine dernière, puis un match nul face à ces mêmes Serbes au retour samedi dernier à Créteil (26-26). 

Gille : "Une très belle base de travail"

"Je suis très content, bien sûr, a-t-il confié sur le site de la Fédération française de handball. Nous rentrons de plein pied dans ce Mondial en battant un adversaire valeureux et compliqué. En même temps, cette victoire ne nous amène encore à rien, si ce n'est que l'on part avec plus de confiance et de certitudes. Mais aussi la nécessité de continuer à écrire notre histoire et encore beaucoup de travail devant nous. Tout n'est pas résolu mais c'est une très belle base de travail. On veut continuer sur notre route, en stabilisant ce que l'on a proposé ce soir, et en continuant d'explorer des domaines perfectibles, comme la supériorité numérique par exemple." Gille a aussi salué la performance de Wesley Pardin, qui "a fait un premier match excellent". Pour ses débuts dans un Championnat du monde, le gardien d'Aix-en-Provence, élu meilleur joueur de la Starligue en décembre, a été tout simplement époustouflant, avec 18 arrêts sur 40 tirs norvégiens, soit un impressionnant taux de réussite de 45%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.