Bleus : Et si Karabatic manquait également les Jeux ?

Bleus : Et si Karabatic manquait également les Jeux ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 20 octobre 2020 à 11h49

Déjà certain de manquer le Mondial et le Final 4 de Ligue des Champions, Nikola Karabatic (36 ans) pourrait également manquer les Jeux de Tokyo.

Le Mondial, Le Final Four de la Ligue des Champions, et aussi les Jeux de Tokyo ? Nikola Karabatic (36 ans), coupé violemment dans son élan par une rupture du ligament croisé du genou droit contractée samedi dernier avec Paris en championnat contre Ivry, sait déjà qu'il sera privé du Championnat du Monde de janvier prochain en Egypte comme de la finale à quatre de C1 reportée en toute fin d'année (28 et 29 décembre) et que son club, le PSG, retrouvera après deux ans d'absence (les Parisiens, finalistes l'année précédente, avaient été éliminés en demi-finales par Nantes). Mais ce n'est peut-être pas tout. L'arrière gauche et demi-centre vedette de l'équipe de France pourrait en effet, certes dans le pire des cas, rater les JO de Tokyo, reprogrammés à l'été 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Dans son communiqué, le Paris Saint-Germain s'est contenté de parler d'une « indisponibilité estimée à plusieurs mois ». Or, pour pareille blessure, il faut généralement attendre six mois avant de pouvoir envisager un retour à la compétition.


Les Jeux pourraient s'envoler dès mars pour Karabatic...

Opéré « prochainement » (visiblement la semaine prochaine), là aussi pour reprendre les termes du communiqué du club parisien, le quadruple champion du monde, double médaillé d'or aux Jeux et triple champion d'Europe ne devrait donc pas retrouver les terrains avant avril au plus tôt. Ce qui ne lui laissera pas beaucoup de temps pour préparer l'éventuel tournoi olympique, pour lequel rien ne dit qu'il sera suffisamment rétabli. Le sort pourrait même s'avérer plus dur encore pour l'aîné des frères Karabatic (il aura 37 ans le 11 avril prochain) si les Bleus venaient à ne pas valider du tout leur billet pour les ces Jeux reportés d'un an. Les joueurs de Guillaume Gille joueront leur qualification (et donc aussi peut-être celle de Karabatic) en mars prochain lors du TQO de Montpellier face à la Croatie, au Portugal et à la Tunisie, et ce sans leur leader. Un mois avant de faire son retour, l'international français qui n'avait plus manqué aucun rendez-vous international depuis le Mondial 2003 pourrait donc apprendre qu'il ne sera pas de l'aventure à Tokyo, qu'il soit remis à cent pour cent ou pas. Evidemment, il s'agit là du pire scénario qui pourrait se présenter sur la route du natif de Nis (Yougoslavie).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.