Bleus - Abalo : "Ne pas perdre le fil"

Bleus - Abalo : "Ne pas perdre le fil"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 18 janvier 2021 à 12h29

Après deux succès pour débuter ce Mondial égyptien, face à la Norvège et l'Autriche, l'équipe de France affronte la Suisse lundi (19h), pour poursuivre sur sa lancée dans cette compétition où "cela se joue à pas grand-chose" avoue Luc Abalo. 

 

Auteur de deux buts pour les débuts des Bleus dans le Mondial face à la Norvège (28-24), Luc Abalo a récidivé samedi lors de la facile victoire contre l'Autriche (35-28), qui les qualifie pour le tour principal. Un deuxième match où douze joueurs tricolores ont d'ailleurs inscrit deux buts ou plus, les meilleurs buteurs étant Michaël Guigou, Ludovic Fabregas et Hugo Descat avec quatre réalisations. Et si le joueur d'Elverum (Norvège) a disputé sa première grande compétition avec les Bleus en 2006, lors de l'Euro remporté en Suisse par les hommes de Claude Onesta, nombre de ses coéquipiers n'ont évidemment pas autant d'expérience. Mais la mayonnaise entre les différentes générations prend dans le groupe mis en place par Guillaume Gille, nommé à la tête de l'équipe de France il y a près d'un an, suite à l'échec de l'Euro 2019. 

Abalo : "Il y a du talent au sein de cette équipe"

"En effet, beaucoup de joueurs n'ont pas disputé de nombreuses compétitions, confirme-t-il sur le site de la Fédération française de handball. Nous avons des jeunes joueurs, si on compare par exemple avec le Danemark qui n'a pas beaucoup renouvelé son équipe. On verra, à l'issue de la compétition, quelle équipe a la meilleure recette. Parfois, les changements s'effectuent de façon naturelle. C'est vrai dans tous les sports et dans toutes les disciplines, c'est vrai aussi pour tous les métiers. Il y a du talent au sein de cette équipe avec des joueurs qui ont bien débuté la compétition. Ils ont déjà franchi une étape très importante." L'ailier droit de 36 ans juge par ailleurs qu'il est difficile de détacher des favoris dans ce Mondial égyptien disputé à huis clos. "J'estime que de nombreuses équipes jouent bien et cela se joue à pas grand-chose, parfois à des exploits individuels. C'est pour cela que l'issue de cette compétition est inconnue. Il faut essayer de rester positifs et psychologiquement, pendant les matches, ne pas perdre le fil", déclare-t-il encore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.