Bleues/Krumbholz : " On a vu une grande équipe de France "

Bleues/Krumbholz : " On a vu une grande équipe de France "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 02 décembre 2018 à 18h30

Après la première victoire de son équipe dans cet Euro 2018 en France, dimanche aux dépens de la Slovénie (30-21), Olivier Krumbholz n'a pas ménagé ses compliments envers ses joueuses. Pour le sélectionneur français, les Bleues ont même livré la plus belle première mi-temps depuis qu'il les dirige.

Les Bleues lancées et leur entraîneur comblé. Après le large succès de dimanche à Nancy contre la Slovénie (30-21) - le premier pour l'équipe de France dans cet Euro 2018 en France trois jours après le revers enregistré d'entrée face à la Russie - Olivier Krumbholz était un sélectionneur heureux. La première période d'Amandine Leynaud et ses coéquipières emplissait tout particulièrement de joie le coach né tout près de Nancy, à Longeville-lès-Metz. « On a fait une première mi-temps exceptionnelle, tant offensivement que défensivement, savourait l'intéressé sur beIN Sports après la rencontre. Elles ont trouvé le bon équilibre. Elles étaient précises, lucides, elles ont fait voyager la balle jusqu'aux ailes, et ça a fait plaisir. On a vu une grande équipe de France. »



Au moment de distribuer les bonnes notes après ce France-Slovénie parfait comme base de travail avant les prochains rendez-vous, Krumbholz avait un regard tout particulier sur la toute jeune Pauletta Foppa (17 ans) notamment. « Pauletta a d'énormes qualités, je suis content que l'on ait réussi à la servir et elle s'est bien exprimée. C'est une fille qui a un potentiel énorme, et elle va continuer à progresser. » Astrid N'Gouan et Alexandra Lacrabère avaient elles aussi fait forte impression. « Astrid (N'Gouan) a été très bonne, et on a retrouvé une belle Alex (Alexandra Lacrabère) et ça change tout le visage de l'équipe, donc on est heureux et de nouveau convaincus qu'elle a du bras. Elle a été très précieuse et très sérieuse, car elle a une petite tendance à porter le ballon, mais là, pas du tout. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.