Bleues : Dancette et Lassource seront aussi du stage

Bleues : Dancette et Lassource seront aussi du stage©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 19 novembre 2020 à 15h12

Olivier Krumbholz a appelé Blandine Dancette et Déborah Lassource en renfort pour le stage de travail à la Maison du Handball de Créteil, du 22 au 30 novembre prochain.

Timing parfait pour Blandine Dancette (32 ans) et Déborah Lassource (21 ans) ? Impossible de le savoir pour le moment. Toujours est-il qu'à deux semaines du coup d'envoi de l'Euro, au Danemark uniquement finalement du 3 au 20 décembre prochain, l'ailière droite expérimentée de Nantes et la jeune demi centre d'Issy Paris se sont vu offrir la possibilité de prendre le train pour le Championnat d'Europe, certes au dernier moment, mais dans les temps. Tout dépendra de comment les deux jeunes femmes se comporteront du dimanche 22 au lundi 30 novembre prochain lors du stage de travail des Bleues à la Maison du Handball de Créteil, programmé à la hâte par Olivier Krumbholz. Suite à l'annulation de l'étape norvégienne de la Golden League juste après que la Norvège ait renoncé à co-organiser l'Euro avec son voisin danois, le sélectionneur français a été contraint de réagir au plus vite. Il a donc ajouté ce plus long stage que prévu au planning de préparation de ses joueuses et décidé dans la foulée de faire venir deux éléments supplémentaires par rapport à ce qu'il avait prévu initialement du temps où la Golden League était encore maintenue, avec les renforts donc de Dancette et Lassource.

Décollage pour le Danemark le 30 novembre



La Nantaise retrouvera ainsi le groupe France, plus d'un an après sa dernière apparition, en septembre 2019. Pour Lassource, en revanche, cette convocation constitue une grande première, dans la mesure où la Parisienne n'a encore jamais mis les pieds chez les A, bien qu'elle ait participé au stage de Capbreton durant l'été 2019. Après ce stage à la Maison du Handball, les Françaises s'envoleront pour le Danemark, le lundi 30 novembre. A partir du 3 décembre, le tour préliminaire de l'Euro attendra ensuite les tenantes du titre, qui défendront leur trophée au sein d'un groupe comprenant également le pays hôte, la Slovénie et le Monténégro. En 2018, en France, les futures championnes d'Europe étaient sorties en deuxième position d'une poule qui les avait mises aux prises avec la Russie et, déjà, la Slovénie et le Monténégro. La Suède et le Danemark étaient venues se greffer lors du tour principal, sans pour autant freiner les joueuses de Krumbholz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.