Barcelone : Sorhaindo a signé deux ans au... Dinamo Bucarest !

Barcelone : Sorhaindo a signé deux ans au... Dinamo Bucarest !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 29 mars 2021 à 13h29

Cédric Sorhaindo (36 ans) quittera le FC Barcelone à l'intersaison pour la Roumanie et le Dinamo Bucarest. Le pivot international français a signé un contrat de deux ans en faveur du club roumain. Un choix très surprenant.


Cédric Sorhaindo va poursuivre sa carrière en... Roumanie. L'ancien capitaine des Bleus rejoindra le Dinamo Bucarest la saison prochaine. Aujourd'hui au FC Barcelone, le pivot international français de 36 ans s'est engagé pour deux ans en faveur du club roumain, a annoncé ce dernier ce lundi sur les réseaux sociaux. Après onze saisons en Catalogne, où il a notamment remporté deux Ligue des Champions (pour 42 titres au total, dont dix sacres de champion, cinq Championnats du monde des clubs et huit Coupes du Roi), le Martiniquais, qui fêtera ses 37 ans en juin, a pris la plupart des spécialistes à contre-pied en choisissant les couleurs du champion de Roumanie pour ce qui pourrait avoir tout d'un dernier contrat en carrière. Non conservé par le Barça, Sorhaindo était ainsi attendu dans des clubs bien plus prestigieux que le Dinamo Bucarest, certes seize fois sacré nationalement mais qui n'a plus fait mieux sur le plan européen qu'une demi-finale de Coupe de l'EHF, en 2004. Surtout, le joueur parti à Barcelone en 2010 après avoir connu en France Angers, Paris et Toulouse donnait le sentiment de pouvoir aspirer à un championnat d'une autre envergure que celui de Roumanie, où le Dinamo n'a plus de rival réel ni de concurrence depuis quatre ans et où il semble d'ores et déjà acquis (sauf autre énorme recrue) que Sorhaindo ne pourra pas rêver de monter de nouveau sur le toit de l'Europe.

Sorhaindo était attendu en France

Le champion olympique, quadruple champion du monde et double médaillé d'or au Championnat d'Europe avec les Bleus avait prolongé son contrat d'un an la saison dernière au Barça (avec l'assurance qu'il s'agirait du dernier). A l'époque, de nombreux clubs français avaient alors tout fait pour tenter de le convaincre de revenir en Lidl Starligue. Cela ne s'était pas fait, mais le rendez-vous semblait uniquement différé, avant que le pivot aux 220 matchs internationaux (425 buts) ne décide de mettre le cap sur Bucarest, où il pourrait donc achever une carrière en ascension permanente. Un choix qui risque de beaucoup faire parler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.