Amical (F) : Courte victoire pour les Bleues face au Danemark

Amical (F) : Courte victoire pour les Bleues face au Danemark©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 20 mars 2021 à 18h51

48 heures après un premier succès face au Danemark, les Bleues ont su se reprendre après une entame de deuxième période manquée pour aller chercher la victoire (24-23).



Olivier Krumbholz avait promis une équipe bien différente. Mais, au final, le résultat est le même contrairement à la manière. 48 heures après avoir signé un premier succès face au Danemark, les Bleues ont poursuivi sur leur lancée avec une nouvelle victoire face aux Scandinaves sur le parquet du Palais des Sports de Créteil. Si Anne Mette Hansen (4 buts sur 5 tirs) a ouvert le score pour les Danoises, les Tricolores ont d'abord touché du bois par Siraba Dembélé-Pavlovic (2 buts sur 5 tirs) mais la capitaine des Bleues a réglé la mire pour tromper Anna Opstrup Kristensen (10 arrêts à 31%), titularisée en lieu et place de Sandra Toft. Un avantage de trois longueurs que les joueuses de l'équipe de France, emmenées par Orlane Kanor (4 buts sur 7 tirs) ont su maintenir mais le Danemark est parvenu à serrer le jeu pour revenir à hauteur à dix minutes de la pause. Laura Glauser (9 arrêts à 43% d'efficacité) a alors fait les arrêts qu'il fallait pour redonner la main aux Bleues, qui ont retrouvé leur vestiaire avec une marge de cinq buts. Si la première période a été convaincante, l'entame du deuxième acte n'a pas du tout été du même acabit pour les joueuses d'Olivier Krumbholz.

Les Danoises à réaction, les Bleues finalement victorieuses

En effet, profitant des maladresses tricolores, d'une Catherine Gabriel moins en réussite dans le but (2 arrêts à 18% d'efficacité) et d'une attaque française en panne pendant dix minutes, les Danoises ont su faire leur retard et même passer devant au tableau d'affichage pour la première fois depuis la 1ere minute à un peu plus d'un quart d'heure de la fin de la rencontre. C'est à ce moment que Line Haugsted (3 buts sur 4 tirs) a été contrainte de quitter le parquet pour une troisième exclusion de deux minutes. Si Ida-Mari Dahl (3 buts sur 3 tirs) a donné quatre longueurs d'avance au Danemark à neuf minutes du buzzer... elle a surtout inscrit le 23eme et dernier but de son équipe. En effet, les Bleues sont alors sorties de leur léthargie, Alexandra Lacrabère (2 buts sur 2 tirs) marquant deux jets de sept mètres consécutifs pour remettre les deux équipes à égalité. Si Anna Opstrup Kristensen a retardé l'échéance, Estelle Nze Minko (3 buts sur 6 tirs) a offert la victoire à l'équipe de France à 53 secondes de la fin du match. Sur le chemin des Jeux Olympiques de Tokyo, les Bleues signent un deuxième succès en deux matchs (24-23) et confirmé la profondeur de leur groupe, le temps de jeu sur cette rencontre ne dépassant pas les 35 minutes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.