Aix : Après le cancer, retour au handball pour Théo Derot

Aix : Après le cancer, retour au handball pour Théo Derot©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 23 avril 2018 à 23h25

Victime d'un lymphome il y a huit mois, le joueur d'Aix Théo Derot va faire son retour à la compétition ce mercredi.

La réception de l’US Ivry ce mercredi à l’Arena du Pays d’Aix risque d’être un sacré moment d’émotion pour Théo Derot. L’arrière gauche international, après s’être testé avec la réserve du club, où évolue notamment un certain Florent Manaudou, samedi dernier lors d’un match face à Saint-Raphaël, va faire son retour en Starligue huit mois après avoir annoncé être victime d’un lymphome, cancer du système lymphatique. Un retour à la compétition qui fait suite à une préparation longue de deux mois pour retrouver l’ensemble de ses moyens et pouvoir prétendre à retrouver le groupe mené par Jérôme Fernandez avant la fin de la saison, ce qui était un souhait est devenu un objectif qui sera rempli ce mercredi face au club francilien pour la 21eme journée de Starligue.

Derot : « Plus la guérison avançait, plus j’y croyais »

Dans un entretien accordé au site officiel du PAUC, Théo Derot revient sur sa préparation et assure qu’il ne revient pas pour faire de la figuration en cette fin de saison. « C’est un moment que j’attendais, que j’espérais beaucoup depuis le 25 août dernier. Je ne savais pas s’il allait arriver cette saison. Plus la guérison avançait, plus j’y croyais, assure l’international. Que ça arrive aussi tôt, ce n’est que du bonus. Je me suis entraîné dur pendant deux mois et demi et j’ai pu reprendre avec le groupe depuis quelques semaines. Je serai dans le groupe mercredi et ça fait drôlement plaisir. Physiquement, je me sens vraiment bien. J’ai encore du rythme à retrouver, je n’ai que deux ou trois semaines de handball mais il n’y a aucun souci là-dessus. Si je ne me sentais pas à 100%, on n’aurait même pas envisagé de reprendre mercredi. Si je suis là, c’est que tout va bien. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU