National 1 : Un choc au somment pour clôturer 2020

National 1 : Un choc au somment pour clôturer 2020©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365 : publié le jeudi 17 décembre 2020 à 12h30

Pour cette dernière journée avant la trêve et après la mise à jour du calendrier, un choc entre le premier et le deuxième du championnat est au programme ce vendredi en National 1, qui reprendra ensuite le 8 janvier 2021.


Cette fois, ça y est. Le clap de fin de cette année 2020 est proche et le championnat de National 1 s'offre une dernière parade ce vendredi pour la 16eme journée. Ces dernières semaines, toutes les formations ont puisé dans leurs réserves en jouant tous les trois jours afin de mettre à jour un calendrier bouleversé par la Covid-19 en début d'exercice. Et donc, à l'aube de cette dernière sortie de l'année civile, quoi de mieux qu'un duel entre Quevilly-Rouen et le Red Star, respectivement premier (30 points) et deuxième ex-aequo (avec Bastia, 28 pts) pour clôturer la phase aller. Les deux formations ont pour point commun un début de championnat très poussif marqué par de nombreux cas de coronavirus qui ont provoqué de nombreux reports de matchs. Mais, une fois délestés du virus, Quevilly-Rouen et le Red Star ont enfilé les points comme des perles.

Les Normands surfent sur une série de cinq victoires consécutives et ne comptent pas lever le pied avant le baisser de rideau. « On est vraiment focus sur ce match, sur le fait de mettre en place ce qu'il faut pour faire une belle prestation vendredi, a rappelé Bruno Irles en conférence de presse. On va voir si on mérite notre place dans le haut de tableau. Affronter le Red Star, c'est un bon exercice. On ne veut pas nous manquer dans le contenu, ni dans la manière d'aborder ce duel de haut de tableau. » En face, Vincent Bordot, l'entraîneur audonien a prévenu, dans une interview accordée à la FFF il y a un mois, que l'ambition du club était « de permettre de retrouver la Ligue 2, qu'il a quittée en 2019, et de le stabiliser à ce niveau. Cela passe par une grosse saison. Ce championnat National est exigeant sur la durée. Les équipes les plus constantes figureront en haut de tableau. »

Concarneau en rédemption

La particularité de Concarneau est que la formation bretonne a d'emblée montré les crocs en début de championnat avant de peu à peu stagner dans le ventre mou du championnat, voire un peu plus bas. Mardi dernier lors du dernier match en retard à rejouer, les hommes de Stéphane Le Mignan se sont extirpés d'une situation mal embarquée. Menés 2-0 à Annecy grâce à des buts de Le Tallec (2eme) et Goncalves (7eme), les Thoniers sont revenus dans la foulée à égalité avec leur adversaire du soir avec des réalisations de Ouaneh (10eme), Benali (15eme). Dès la demi-heure de jeu, les Finistériens passaient devant grâce au doublé de Ouaneh puis Moina scellait définitivement le sort de la rencontre pour faire remonter Concarneau au 5eme rang (22 points). Ce vendredi, les Bleus défieront une autre formation du haut de tableau, Créteil (6eme).

De son côté, Bastia se déplace chez une bête blessée, Annecy, avec un objectif en tête, maintenir la pression sur ses autres concurrents. Les Insulaires restent sur une victoire éclatante contre le SO Cholet (5-1) et Mathieu Chabert, l'entraîneur, a insisté sur la nécessité de « donner un dernier coup de collier. Quand on joue contre des équipes qui, pour l'instant, figurent dans les dernières positions du classement, on ne prend qu'un point en général. C'est un rythme de relégable et ce n'est pas bon. » Après ce match et la trêve hivernale, les Corses auront comme premier adversaire de la phase retour, Quevilly-Rouen ! De son côté, Annecy, lanterne rouge du championnat, dont les commandes ont été confiées à Rémi Dru dernièrement, doit prendre des points le plus rapidement possible, et pourquoi pas lors de cette dernière sortie qui pourrait prévoir de nombreuses surprises.

Le programme de la 16eme journée de National 1

Vendredi 18 décembre : Annecy - Bastia, Bastia-Borgo - Laval, Orléans - Sète, Quevilly-Rouen - Red Star, Créteil - Concarneau, Cholet - Boulogne, SC Lyon - Le Mans, Stade Briochin - Bourg-en-Bresse, Avranches - FC Villefranche

Vos réactions doivent respecter nos CGU.