Premier League : Un nouveau courtisan pour Giroud

Premier League : Un nouveau courtisan pour Giroud©Media365
A lire aussi

Naïm Beneddra, publié le jeudi 28 novembre 2019 à 10h40

Si le dossier Ibrahimovic échoue, le Milan AC pense à Oliver Giroud comme solution de repli.

Après l'Inter, c'est au tour de l'autre club de Milan de lorgner sur l'attaquant français de Chelsea, Olivier Giroud. À en croire ce que rapporte ce jeudi Tuttosport, les responsables rossonerri auraient activé cette piste pour disposer d'un plan B en cas de la non-venue de Zlatan Ibrahimovic. Un contact aurait été établi et l'international tricolore aurait même soumis ses conditions pour rejoindre les septuples champions d'Europe. Giroud aurait fait savoir à ses courtisans qu'il serait prêt à franchir le pas dès le mois de janvier si un contrat de deux ans et demi lui est proposé. Sachant qu'il a trente-trois ans, cette demande parait excessive et c'est ce qui bloquerait précisément dans les négociations avec l'Inter. Les Nerazzurri et leur coach Antonio Conte sont disposés à lui dérouler le tapis rouge, mais la durée de contrat proposée est de 18 mois seulement.

Le Milan regarde de partout

Les Rossonerri vont-ils se montrer plus généreux que leurs rivaux régionaux ? C'est loin d'être sûr surtout que l'ancien montpélliérain n'est pas la seule cible des Lombards. Milan réfléchirait à d'autres options en parallèle, comme celle qui mènerait à Luka Jovic, l'attaquant serbe en manque de temps de jeu au Real Madrid (seulement 9 matches joués). Le joueur serait ouvert à un départ et la perspective de rallier San Siro où il retrouverait son ancien coéquipier à Francfort, Ante Rebic, a de quoi l'enchanter. Par ailleurs, il y aurait aussi un intérêt envers un autre remplaçant au Real, en l'occurrence Mariano Diaz. Enfin, la possibilité d'arracher Mario Mandzukic à la Juventus n'est pas écartée, surtout que les Bianconeri ne demandent qu'à vendre leur attaquant croate.

Ibrahimovic et Raiola font patienter Milan

Mais, encore une fois, tous ces dossiers sont conditionnés à la réponse de Zlatan Ibrahimovic. Les négociations vont bon train entre les deux parties. Cela étant, Zvonimir Boban et Paolo Maldini commencent sérieusement à s'impatienter. À leurs yeux, Mino Raiola, l'agent du suédois, tarde trop pour donner sa réponse et la crainte de revivre le scénario de 2015, lorsqu'Ibra avait fait longtemps espérer son ancien club avant de décider de rester à Paris, est réelle. Actuellement, il existerait encore 1M€ de différence entre l'offre (2M€) et la demande (3M€) concernant le salaire de l'ancien joueur de LA Galaxy pour les six derniers mois de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.