Naples : Aurelio De Laurentiis prêt à sévir, Ancelotti reste en poste

Naples : Aurelio De Laurentiis prêt à sévir, Ancelotti reste en poste©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 11 novembre 2019 à 16h00

Moins d'une semaine après la fronde de certains joueurs du Napoli, Aurelio De Laurentiis souhaite frapper fort. En plus de sanctions financières, le président napolitain est prêt à se séparer de certains comme Dries Mertens ou Allan dès cet hiver.

En choisissant de se rebeller contre Aurelio De Laurentiis, les joueurs du Napoli savaient très bien qu'ils allaient s'attirer les foudres de leur sanguin président. Au lieu de créer un électrochoc dans la cité du Vésuve, Naples a concédé un nul à domicile face au Genoa (0-0) dimanche et n'a pas fait retomber la pression palpable des ces derniers jours. Septième de Serie A, le Napoli donne l'impression d'arriver en bout de course et De Laurentiis semble partager ce sentiment d'après la Gazzetta dello Sport. L'homme d'affaires italien s'est mis en tête de faire une grande lessive hivernale afin de renouveler l'effectif et de mettre dehors les auteurs de la mutinerie. Tous deux en fin de contrat en juin prochain, Dries Mertens (32 ans) et José Callejon (32 ans) ne seront pas retenus, eux qui d'après les dires de leurs présidents se montrent beaucoup trop gourmands dans les discussions pour une prolongation. Le Belge est annoncé à l'Inter Milan tandis que l'Espagnol a une touche en Chine.

Ancelotti a deux matchs pour convaincre

D'autres éléments pourtant jugés intransférables il y a encore quatre mois sont désormais sur le marché. Promu capitaine, Lorenzo Insigne n'a plus le même rendement et une offre de 40 millions d'euros pour finir de convaincre le Napoli comme pour Allan, un temps dans le viseur du PSG. Pour Kalidou Coulibaly, la donne est toute autre. Le défenseur sénégalais peut partir mais pas à n'importe quel prix. Il faut dire que l'été dernier, ce sont des offres de 100 millions d'euros qui étaient avancées pour l'ancien Messin. L'hiver s'annonce chaud dans le sud de l'Italie et Carlo Ancelotti va avoir du travail. Enfin, encore faut-il que l'ancien coach du PSG soit lui aussi en place. D'après le quotidien italien, son sort sera décidé après la trêve internationale et les deux matchs contre le Milan AC et Liverpool...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.