Mauricio Pochettino (Tottenham) visé par le Milan AC ?

Mauricio Pochettino (Tottenham) visé par le Milan AC ?©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le lundi 08 avril 2019 à 08h00

A en croire certains échos de la presse anglaise (Mirror), le Milan AC serait sur la piste de Mauricio Pochettino, le manager de Tottenham. L'Argentin pourrait débarquer pour succéder à Gennaro Gattuso sur le banc des Rossoneri.

Sous contrat jusqu'en juin 2023 avec Tottenham, Mauricio Pochettino (47 ans) figurerait dans les petits papiers du Milan AC. Selon les informations du Mirror, les Rossoneri seraient fortement intéressés par le profil du technicien argentin. Alors que les noms d'Antonio Conte (libre), Maurizio Sarri (Chelsea) et Arsène Wenger (libre) ont aussi été évoqués au cours des dernières semaines, l'actuel quatrième de Serie A pourrait transmettre une offre XXL au manager des Spurs, qui intéresserait également le rival intériste, notamment. Alors que Gennaro Gattuso pourrait être en train de vivre ses derniers moments avec les coéquipiers de Gianluigi Donnarumma, le natif de Murphy aurait particulièrement la cote.


Milan sort l'artillerie lourde pour Pochettino

A en croire nos confrères anglais, le Milan AC pourrait faire de gros efforts afin d'attirer l'ancien coach de Southampton et de l'Espanyol Barcelone lors du Mercato d'été. En Lombardie, Mauricio Pochettino pourrait disposer d'une enveloppe de recrutement de plus de 300 millions d'euros pour le Mercato d'été. Une offre qui ne devrait pas forcément laisser insensible l'ex-défenseur central de Paris et de Bordeaux qui restent sur deux périodes de mutations sans la moindre recrue avec les Spurs... « C'est la même question qu'il y a deux, trois mois, a-t-il récemment indiqué concernant son avenir. Cela ne dépend pas seulement de moi, mais aussi de Daniel (ndlr : Levy, le président de Tottenham). Bien sûr, je sais qu'il est content de moi et il me le dit. Mais Tottenham est plus grand qu'une personne. Tottenham est plus grand qu'un joueur, Tottenham est plus grand que tout. J'ai besoin de me battre tous les jours pour garder ma position. Cela ne veut pas dire que je ne suis pas à l'aise. Je dis toujours à Jesus Perez (son assistant) : « Nous devons penser que peut-être que demain, si nous ne nous soucions pas de notre position, nous pourrions partir rapidement ». Le football va très vite. C'est difficile de dire : « Je suis heureux maintenant et sûr d'être ici la saison prochaine ». »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.