Son chef d'œuvre n'y a rien changé : le malaise Coutinho s'est installé

Son chef d'œuvre n'y a rien changé : le malaise Coutinho s'est installé©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 21 avril 2019 à 16h30

Auteur d'un but superbe face à Manchester United, Philippe Coutinho n'a pas faire taire les critiques à Barcelone. Au contraire.



Il y a ce que l'on veut bien faire dire à un geste, et ce que les autres en comprennent. Mardi, au Camp Nou, Philippe Coutinho a inscrit un but sublime pour boucler la victoire facile du FC Barcelone face à Manchester United (3-0) et a décidé de le célébrer en se bouchant les oreilles. Il y avait une interprétation évidente : ces dernières semaines, le Brésilien a subi de nombreuses critiques, tant sur son jeu que sur un rendement un peu maigre lorsqu'il est rapporté aux 160 millions d'euros de son transfert, en janvier 2018.

En trouvant la lucarne de De Gea devant les supporters Blaugrana d'une frappe limpide, le milieu de terrain pensait probablement y mettre fin. Au moins provisoirement. Mais la façon dont il a fêté son but a fait l'effet inverse. Entré en fin de match lors de la victoire du Barça face à la Real Sociedad (2-1), l'international auriverde a essuyé de nombreux sifflets. Avant la rencontre, pourtant, Coutinho avait justifié son geste lors d'une interview accordée au Youtuber Koko DC : « La vérité, pour que les gens sachent, c'est que je dois souvent me boucher les oreilles pour me focaliser sur mon jeu ou mon travail ». Visiblement, les socios du Barça ne l'ont pas interprété ainsi.

Deux pistes très compliquées pour Coutinho

Après la rencontre, Ernesto Valverde a tenté d'éteindre la polémique. « Certaines choses sont anecdotiques, mais tout ce qu'il se passe dans notre club est important, a-t-il confié. Le public est avec Coutinho et Coutinho avec le public ». Alors qu'Ousmane Dembélé a fait son retour comme titulaire, samedi soir, il sera de plus en plus difficile pour l'ex Red de retourner l'opinion. Problème, le joueur de 26 ans n'a pas beaucoup d'autres choix que d'y parvenir.

Car le Mercato ne lui promet aucune porte de sortie. Si Téléfoot affirmait ce dimanche qu'il est l'une des cibles privilégiées par Chelsea pour combler un éventuel départ d'Eden Hazard au Real Madrid, les Blues ont l'interdiction de recruter pour les deux prochains Mercato. L'appel du club londonien n'étant pas suspensif, il est encore utopique d'imaginer une nouvelle décision de la FIFA, plus favorable. La valeur du joueur étant désormais comprise entre 120 et 150 millions d'euros, les autres prétendants ne devraient pas être nombreux. Sur le papier, seul le Paris Saint-Germain pourrait avoir la surface financière pour le recruter. Mais la menace du fair-play financier assombrit largement cette possibilité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.