Pourquoi le Real Madrid se mêle au transfert de Dembélé

Pourquoi le Real Madrid se mêle au transfert de Dembélé©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 10 août 2017 à 09h00

Le Real Madrid met son nez dans l'un des transferts de l'été. Et, forcément, ce n'est absolument pas une bonne nouvelle pour la concurrence, à savoir le FC Barcelone, qui fait des pieds et des mains pour tenter d'arracher Ousmane Dembélé au Borussia Dortmund.

L'opération, déjà délicate, compte-tenu des sommes réclamées par le club allemand - de 120 à 150 millions d'euros selon les sources - risque encore de se complexifier avec les remous des dirigeants madrilènes, comme le rapporte Mundo Deportivo.

Le Real Madrid veut encore faire envoler les prix

Les Blaugrana tardent à officialiser le ou les remplaçant(s) de Neymar et la cause est toute trouvée : les dirigeants du club catalan ne souhaitent pas surpayer les joueurs visés, en l'occurrence Philippe Coutinho et Ousmane Dembélé, même si Liverpool et le Borussia tirent la corde pour récupérer la plus grande partie possible des 222 millions d'euros récupérés par le Barça avec la vente du Brésilien. Les négociations s'éternisent donc, et le Real Madrid s'active pour qu'elles se durcissent. L'influence des décideurs Merengue va permettre à leurs homologues allemands de faire monter les enchères. Même si l'intérêt du champion d'Europe ne se limite pas à semer le trouble...

Dembélé comme Hernandez et Ceballos ?

Le quotidien espagnol, pourtant réputé pour sa proximité avec le FC Barcelone, assure que les Madrilènes ont une autre idée derrière la tête. Si le transfert de l'attaquant français vers son rival capote, le Real pourrait se résoudre à l'attirer. Et pour la troisième fois de l'année, chiper au nez et à la barbe de son ennemi juré l'une de ses cibles prioritaires. Théo Hernandez et Dani Ceballos en étaient. Ils ont, tous les deux, choisi le club de la capitale. Mais politiquement, ravir l'ancien Rennais, considéré comme l'un des plus grands espoirs du football européen, aurait une tout autre résonance.

Coup stratégique... et coup de maître ?

Pour y parvenir, le champion d'Espagne a des arguments. Pedja Mijatovic, directeur sportif, serait très proche de Moussa Sissoko, l'un des conseillers de Dembélé. Par son passé chez les Bleus, les réussites et les titres conquis en tant que joueur puis entraîneur, Zinedine Zidane est une arme sans équivalent, actuellement, sur le Vieux Continent. Reste à savoir si plan stratégique parfaitement pensé suffira à convaincre le jeune attaquant, intimement plus attiré par le Barça.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU