Liga - Real Madrid : Santiago Solari entraîneur du Real Madrid jusqu'en juin 2021

Liga - Real Madrid : Santiago Solari entraîneur du Real Madrid jusqu'en juin 2021©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mardi 13 novembre 2018 à 20h50

Coach intérimaire du Real Madrid depuis le licenciement de Julen Lopetegui, Santiago Solari a été confirmé à la tête des Merengue jusqu'en juin 2021, ce mardi.

Le Real Madrid a de nouveau fait le choix de la solution interne. De la même manière que lors de la nomination de Zinedine Zidane pour remplacer Rafael Benitez, le club de la capitale espagnole a choisi de confirmer Santiago Solari à la tête de l'équipe première jusqu'en juin 2021, comme annoncé ce mardi dans un communiqué : « Le conseil d'administration du Real Madrid, réuni aujourd'hui, a convenu de la nomination de Santiago Solari en tant qu'entraîneur de l'équipe première jusqu'au 30 juin 2021 », est-il écrit. Solari était coach intérimaire des Merengue depuis le licenciement de Julen Lopetegui après la lourde défaite madrilène lors du Clasico face au FC Barcelone (5-1). Depuis, il a enchaîné avec ses troupes quatre succès de rang - un en Coupe du Roi, un en Ligue des Champions, deux en Liga - dont trois sans prendre de but. Le tout avec la bagatelle de 15 buts inscrits.

Pas de Pochettino ou de Conte pour le Real Madrid


Vendredi dernier, Marca expliquait que Florentino Pérez, bien que satisfait du rendement de son entraîneur, restait à l'affût sur le marché, remettant sa quête à l'hiver prochain. Mais le Real n'avait, de toute façon, pas une multitude d'options. La piste Antonio Conte s'est petit à petit refroidie tandis que le souhait Mauricio Pochettino était, pour le moment, beaucoup trop difficile à exhausser. Le nom de Leonardo Jardim a également été évoqué par le quotidien espagnol, mais l'information en est resté au stade de la rumeur. De son côté, Solari a petit à petit gagné la confiance de son vestiaire. Car il est bien évident que l'avis des cadres tel que Sergio Ramos a compté dans la décision du président madrilène. Le technicien argentin de 42 ans, qui assurait réfléchir « match après match » va désormais avoir le confort d'être fixé à moyen terme. Un confort tout relatif dans un tel club, cependant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.