Liga : Le Barça a acheté le silence de l'Atlético

Liga : Le Barça a acheté le silence de l'Atlético©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le mardi 22 octobre 2019 à 08h22

Dans l'affaire Antoine Griezmann, pour calmer l'Atlético Madrid et éviter un procès, le FC Barcelone aurait payé quelques millions d'euros en plus, d'après la presse espagnole.

Avec l'amende « symbolique » de 300 euros infligée par le Comité des compétitions de la fédération espagnole au FC Barcelone, on pensait que le feuilleton du transfert d'Antoine Griezmann était complètement terminé. Depuis lundi et les informations d'El Mundo, c'est un nouvel épisode qui vient s'inscrire dans la saga qui dure depuis maintenant six mois. D'après le quotidien espagnol, le Barça ne s'est pas contenté de payer la misérable amende. Non, le club catalan aurait tout simplement acheté le silence de l'Atlético Madrid afin de s'éviter un procès avec des preuves accablantes qui auraient pu lui coûter plus que quelques millions d'euros. Un accord à l'amiable a été trouvé entre les deux clubs et le Barça aurait versé 15 millions d'euros, en guise de reconnaissance d'avoir fauté.

Le Barça pose une option sur Saul et Gimenez !

Une pratique qui n'est en rien illégale mais qui démontre un peu plus que le Barça n'a pas vraiment négocié dans les règles avec Griezmann. Pour rappel, les champions d'Espagne ont attendu le 1er juillet 2019 et la baisse de la clause libératoire de l'international français (de 200 à 120 millions d'euros) pour s'attacher ses services. Une version contestée par l'Atlético qui assure qu'un accord entre le club et le joueur avait été trouvé bien avant cette fameuse date. En allongeant 15 millions d'euros sur la table, le Barça s'évite un procès et surtout paye moins que les 80 millions d'euros voulus à la base par les Colchoneros. Ils auraient même réussi à poser une option sur cinq joueurs madrilènes dont Saul Niguez et José Maria Gimenez, afin d'entrer dans les discussions en cas d'offres venues de l'extérieur !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.