Liga - FC Séville : " C'est mieux que ça s'arrête là " pour Steven N'Zonzi

Liga - FC Séville : " C'est mieux que ça s'arrête là " pour Steven N'Zonzi©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 05 décembre 2017 à 16h50

Steven N'Zonzi a confié mardi à France Football que son avenir était « clairement ailleurs qu'à Séville », où il est à l'écart du groupe depuis deux semaines. Le néo-international français a néanmoins démenti être actuellement à Londres pour négocier son transfert vers Arsenal.

Les jours de Steven N'Zonzi au FC Séville sont comptés. Mis à l'écart du groupe depuis deux semaines, le néo-international français (28 ans, 2 sélections) ne devrait plus porter le maillot du club andalou, comme il l'a confié dans un entretien accordé à France Football ce mardi. « Mon avenir est clairement ailleurs qu'à Séville, a indiqué le natif de Colombes. La seule chose qui me déçoive, c'est la manière dont ça se termine. (...) Je m'entraîne avec l'équipe mais quand arrivent les matches, je ne suis pas retenu. Ça fait mal, bien sûr, mais pour l'instant, ça va encore, ça fait peu de temps. Il ne reste plus que décembre à passer. Mais c'est mieux que ça s'arrête là, c'est sûr. » N'Zonzi se trouve dans cette situation après s'être brouillé avec son entraîneur, Eduardo Berizzo, à la mi-temps du match contre Liverpool en Ligue des Champions, quand le FC Séville était mené 0-3 (3-3 au final). « Le coach m'a un peu pointé du doigt. Je ne lui en veux pas, je ne suis pas là pour discuter avec lui, mais ses mots m'ont affecté. Depuis, quelque chose s'est cassé en moi, et chez lui aussi. » N'Zonzi : « Pas de souci pour le futur » Atteint d'un cancer, Berizzo a laissé provisoirement sa place sur le banc à son adjoint Ernesto Marcucci, mais la situation de N'Zonzi n'a pas bougé d'un iota. La goutte de trop pour l'ancien de Stoke City, déjà déçu par le comportement de ses dirigeants l'été dernier. « Cet été, j'ai eu l'impression que la direction n'avait pas fait d'efforts pour m'expliquer les choses, pour discuter, alors que j'avais plusieurs sollicitations. Vitolo a quitté le club sans que les dirigeants soient d'accord, et c'est comme s'ils avaient fermé la porte derrière lui pour que personne ne parte. » Au club depuis l'été 2015 et sous contrat jusqu'en 2020, N'Zonzi ne se fait « pas de souci pour le futur », même s'il lui faut retrouver vite un club pour jouer à fond sa chance de disputer la Coupe du Monde 2018 avec l'équipe de France. Il dément néanmoins la rumeur selon laquelle il est actuellement à la Londres pour négocier son transfert vers Arsenal. « Ça n'a absolument rien à voir avec un transfert, ni même avec le foot. Je suis venu voir mon fils qui habite là et en profiter pour passer du temps avec lui. » Sans qu'il soit impossible que la piste menant aux Gunners se réchauffe dans les prochaines semaines.

 
0 commentaire - Liga - FC Séville : " C'est mieux que ça s'arrête là " pour Steven N'Zonzi
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]