L'Atlético confirme pour Joao Félix

L'Atlético confirme pour Joao Félix©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 03 juillet 2019 à 20h10

Ce n'était plus qu'une question de temps. Une semaine après l'annonce par Benfica d'une offre ferme de l'Atlético Madrid pour Joao Félix à hauteur de 126 millions d'euros, les Colchoneros ont officialisé mercredi la signature de l'attaquant portugais.

Ce dernier s'est engagé pour les sept prochaines saisons, soit jusqu'en 2026. Son transfert est le 4eme plus cher de tous les temps, juste devant celui d'Ousmane Dembélé du Borussia Dortmund au FC Barcelone à l'été 2017 (125 millions). A seulement 19 ans, Joao Félix entre ainsi dans l'histoire, au sortir de sa première saison pleine avec les pros à Benfica. Mais son explosion a convaincu toute l'Europe de son immense talent, avec 20 buts et 11 passes décisives en 43 apparitions toutes compétitions confondues. Des statistiques qui lui ont même valu une première convocation chez les A pour le Final Four de la Ligue des Nations, que le Portugal a remporté.


L'Atlético hyperactif depuis le début du Mercato

La signature de Joao Félix prépare le terrain au futur départ d'Antoine Griezmann, pour lequel le FC Barcelone devrait lever la semaine prochaine la clause libératoire à 120 millions d'euros. Une somme immédiatement réinvestie dans la venue de son successeur. C'est une étape supplémentaire dans la reconstruction de l'Atlético, qui tourne une page de son histoire depuis le début de l'intersaison. D'où son hyperactivité sur le front des transferts, tant dans le sens des arrivées (Marcos Llorente, Felipe, Hector Herrera, Renan Lodi) que des départs. Manchester City a ainsi aligné mercredi les 70 millions d'euros de la clause libératoire pour Rodri. A priori, les Colchoneros n'en ont pas terminé de rebâtir leur groupe, à l'image de la piste menant à Alexandre Lacazette (Arsenal), qu'ils auraient récemment activée. Un signe des ambitions de Diego Simeone et de ses dirigeants pour que la fin d'une ère fructueuse soit le début d'une autre tout aussi brillante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.