Julien Faubert raconte son transfert au Real Madrid

Julien Faubert raconte son transfert au Real Madrid©Media365

Rédaction , publié le vendredi 27 mars 2020 à 10h50

Dans une interview à un site anglais, l'ex-milieu de terrain français est revenu sur son improbable transfert au Real Madrid en 2009.

En 2009, Julien Faubert a défrayé la chronique en s'engageant avec le Real Madrid. À l'occasion du dernier jour du mercato d'hiver, il est soudainement passé de West Ham à l'un des tous prestigieux clubs européens. Un transfert que personne n'avait vu venir, et qui avait valu à son agent de l'époque, un certain Yvan Le Mee, le surnom de « David Copperfield des agents ». C'était un vrai conte de fée, mais la suite a été moins radieuse puisqu'il n'a guère pu se mettre en avant chez les Merengue. Au bout de cinq mois et seulement deux matchs joués, il est retourné à Londres.

« Le premier appel du Real, je leur ai raccroché au nez »

Le passage de Faubert à Madrid a donc été un flop. Toutefois, l'ex-international tricolore (1 cape) n'a aucun problème pour se ressasser cette expérience. Celui qui continue aujourd'hui de jouer au niveau amateur se souvient par exemple toujours avec plaisir du jour où il a appris qu'il devait rallier la Casa Blanca. « Nous étions dans le bus de l'équipe en route vers Upton Park pour jouer contre Fulham, s'est-il remémoré dans un entretien à The Athletic. J'ai reçu un appel de ce Français au Real Madrid et il m'a dit: "Salut, je travaille pour le Real Madrid et nous devons vous parler." Je lui ai dit que j'avais un match important à préparer et que je n'ai pas le temps pour ce genre de conneries. J'ai éteint mon téléphone, nous avons joué le match et après, en rallumant mon téléphone et j'ai vu environ 30 SMS et 50 messages vocaux. C'est à ce moment que j'ai su que c'était sérieux. J'ai donc appelé mon agent et il m'a dit que nous devons parler avec le Real Madrid car ils sont dans un hôtel à Heathrow. C'était le dernier jour du mercato et nous y sommes allés et avons commencé à négocier. »


« Mes coéquipiers de West Ham m'ont beaucoup charrié »

En apprenant l'intérêt à son endroit du Real, Faubert n'y croyait pas vraiment. Et ce n'est qu'après avoir signé vraiment qu'il a pris conscience que c'était réel. L'ancien joueur de Bordeaux se souvient aussi de la réaction qu'ont eue ses coéquipiers en apprenant la nouvelle : « J'ai eu beaucoup de sentiments mais j'étais heureux - c'est le Real Madrid, vous savez. Quand j'ai réalisé que ce n'était pas faux, je priais pour que les négociations se déroulent bien. Ils voulaient en fait Antonio Valencia mais il a signé pour Manchester United, j'étais donc le deuxième choix. Quand la transaction a été conclue, je suis revenu pour récupérer certaines de mes affaires à West Ham et certains gars ont commencé à rigoler. C'était des blagues du type «Julien, tu te rends compte où tu es ? C'est le Real, bon sang." Je me souviens que Mark Noble ne cessait de m'ignorer et je me disais:" Mark, quel est le problème? "Il a dit:" Julien je ne peux pas te parler, tu es un joueur du Real Madrid. Nous ne sommes plus à ta hauteur". Il y avait donc beaucoup de plaisanteries. »

Faubert : « On a cru que je dormais sur le banc »

Faubert n'a fait qu'un séjour éclair à Bernabeu. Mais, il ne regrette rien de cette aventure. Rien où presque. Le seul moment qu'il souhaiterait effacer c'est lorsqu'il a donné l'impression de dormir sur le banc. Une séquence qui lui a valu beaucoup de moqueries dans la presse ibérique. « Quand j'étais sur le banc, j'ai fermé les yeux pendant environ 30 secondes et ils ont pensé que j'étais énervé parce que je ne jouais pas et ils ont dit: "OK, ce type dort." Le président a dit que je devais faire attention parce qu'il y a des photographes et des caméras partout. J'ai certainement beaucoup appris de cette expérience. »

A voir aussi :

>>> Le top 15 des transferts les plus improbables de l'histoire

Vos réactions doivent respecter nos CGU.