Et si le départ de Rakitic était un coup de maître pour... le Barça ?

Et si le départ de Rakitic était un coup de maître pour... le Barça ?©Media365

Rédaction , publié le mercredi 20 février 2019 à 11h35

Il faudra patienter jusqu'à l'officialisation pour dissiper les derniers doutes. Mais les négociations entre Ivan Rakitic et l'Inter Milan ressemblent de moins en moins à une manœuvre de l'entourage du milieu de terrain croate pour tenter de renégocier un contrat en or massif à Barcelone.

Ce mercredi, la Gazzetta dello Sport annonce en effet que les dirigeants des deux clubs se sont rencontrés, ces derniers jours, afin d'évoquer le transfert du joueur de 30 ans. Et leurs positions se seraient largement rapprochées. Selon le quotidien italien, les deux hommes forts du recrutement des Nerazzurri, Beppe Marotta et Piero Ausilio, auraient d'ores et déjà discuté d'une offre de 35 millions d'euros. Leurs homologues barcelonais, eux, s'en tiendraient toujours au prix initial, fixé à 45 millions d'euros, mais de nouvelles négociations autour de différents bonus pourraient permettre de couper la poire en deux, et ainsi boucler le dossier autour d'un montant estimé à 40 millions d'euros.


L'opération parfaite pour... le Barça ?

Si le joueur est toujours un titulaire en puissance en Catalogne -il a d'ailleurs disputé l'intégralité du huitième de finale de Ligue des Champions face à l'OL, mercredi soir- les Blaugranas pourraient ne pas s'opposer à son départ. D'abord parce qu'un tel transfert leur permettrait de réussir une jolie plus-value sur un joueur lui avait coûté 18 millions d'euros en 2014. Ensuite parce qu'ils n'auraient pas à s'enfermer dans des négociations périlleuses pour prolonger le contrat du vice-champion du monde, dont l'expiration est prévue pour 2021, alors que sa masse salariale est déjà la plus élevée d'Europe. Enfin parce qu'un départ de l'ancien joueur de Schalke résoudrait quelques problèmes de riche pour l'entraîneur Ernesto Valverde, qui devra absolument trouver une place à Frenkie de Jong, recruté à prix d'or. Et cela pourrait aussi relancer l'arrivée d'Adrien Rabiot.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.