TP Mazembe : Muleka dément des contacts avec Al-Ahly

TP Mazembe : Muleka dément des contacts avec Al-Ahly©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 24 avril 2020 à 13h45

Jackson Muleka a démenti, sur le site officiel de son club, avoir déclaré qu'il voulait quitter le TP Mazembe pour Al-Ahly.

Qui a raison, qui a tort ? Ces dernières heures, des déclarations prêtées à Jackson Muleka ont suscité l'émoi du côté du TP Mazembe, actuel employeur du prometteur attaquant international congolais. « Des médiateurs m'ont parlé à intervalles réguliers pour me demander de jouer pour Al-Ahly, mais il n'y a rien d'officiel. Al-Ahly est un grand club comme Mazembe, et jouer pour lui serait génial aussi. Je laisse tout au club et à mon agent », avait répondu jeudi le jeune joueur au site égyptien Filgoal.com, avant d'indiquer qu'il n'irait pas au clash pour quitter les Corbeaux. « Mon départ ou mon séjour sont liés à Mazembe. Bien sûr que je voudrais avoir une expérience professionnelle, mais cela ne se fera pas sans l'approbation du club. Le professionnalisme en Europe est un rêve pour moi, d'autant plus que je suis encore jeune. Si l'occasion vient de jouer dans un autre grand club africain comme Mazembe, j'y penserai. »

Jackson Muleka : « Ces déclarations sont fausses »

Des précautions oratoires qui n'ont sans doute pas été jugées suffisamment rassurantes par le TP Mazembe. Quelques heures plus tard, le club du président Moïse Katumbi mettait en page d'accueil un démenti signé... Jackson Muleka. « Toutes les déclarations reprises par ces sites ou blogs sont fausses et ne viennent pas de moi, y explique l'avant-centre de 20 ans. Je n'ai jamais donné d'interview à un quelconque média au sujet d'un départ à la fin de cette saison du TPM (où je suis encore sous contrat). Je n'ai pas non plus confirmé à un agent ou un journaliste que je suis en contact avec Al-Ahly. Actuellement, je suis chez moi à la maison, je traverse comme tout le monde cette difficile période où le Covid-19 a paralysé toutes les activités. S'il faut parler d'un départ, la direction de mon club est bien placée pour le faire. » Les enchères n'ont sans doute pas fini de monter pour Jackson Muleka, déjà repéré par bien des clubs européens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.