MLS - Impact Montréal : Oduro s'en va, Amarikwa et Azira arrivent

MLS - Impact Montréal : Oduro s'en va, Amarikwa et Azira arrivent©Media365

Mathieu Lemée, publié le vendredi 10 août 2018 à 14h25

Alors que le Mercato estival 2018 touchait à sa fin en MLS, l'Impact Montréal a annoncé plusieurs mouvements de personnel, avec le départ de son attaquant ghanéen Dominic Oduro et les arrivées du milieu international ougandais Micheal Azira et de l'attaquant américano-nigérian Quincy Amarikwa.

Après l'échec du transfert de Jimmy Briand, l'Impact Montréal a dû se tourner rapidement vers d'autres alternatives sur le marché des transferts afin de combler ses besoins dans l'effectif. À quelques heures de la fin du mercato estival en MLS (date limite mercredi 8 août), la direction du club montréalais a annoncé le transfert de son attaquant ghanéen Dominic Oduro aux San José Earthquakes. En retour, la direction du club a accepté de transférer à Montréal l'attaquant américano-nigérian Quincy Amarikwa. Ce faisant, les deux clubs ont échangé des joueurs qui n'avaient plus une place importante au sein de leur effectif. Depuis sa blessure aux ligaments croisés antérieurs du genou en 2016, Amarikwa a perdu de sa qualité de percussion et a peu joué avec les Earthquakes en plus de n'avoir pas inscrit de buts depuis deux ans. Oduro a lui connu une année 2017 médiocre avec l'Impact et a beaucoup perdu en vitesse, alors que la vélocité était son principal atout. Comme en prime, San José et Montréal ont également changé d'entraîneur à l'intersaison, Amarikwa et Oduro ne figuraient pas dans leurs plans et cet échange s'avérait donc justifié, en plus d'offrir aux deux vétérans une possibilité de se relancer sous d'autres cieux.

Deux anciens en quête de second souffle


Oduro est un attaquant de 32 ans originaire du Ghana qui passé toute sa carrière professionnelle en MLS. San José est son huitième club depuis qu'il a fait ses débuts avec le FC Dallas en 2006, ce qui est du jamais vu dans l'histoire de la Ligue. Il a inscrit 63 buts et ajouté 32 passes décisives en 341 matchs en carrière, dont 213 comme titulaire. Du côté d'Amarikwa, cet attaquant américano-nigérian de 30 ans a fait ses débuts avec les Earthquakes en 2009 avant de passer par les Colorado Rapids et le Chicago Fire où il a connu sa période la plus productive, incitant la direction des Earthquakes à le faire revenir en 2015. En 190 matchs en carrière, dont 91 comme titulaire, il a inscrit 24 buts et ajouté 19 passes décisives. À Montréal, il sera fort probablement un plan B comme attaquant de pointe en attendant l'arrivée d'une plus grosse pointure pour 2019 après l'échec du transfert de Jimmy Briand.

Azira arrive également à Montréal


L'Impact ne s'est cependant pas arrêté à ses besoins en attaque et a également renforcé son compartiment défensif avant la clôture du mercato. Peu de temps après l'échange Oduro-Amarikwa, la direction du club montréalais a annoncé avoir acquis l'international ougandais Micheal Azira, milieu récupérateur qui évoluait aux Colorado Rapids, en retour d'un choix au Superdraft 2020. Après deux saisons où il était titulaire indiscutable, Azira n'a joué que cinq matchs, dont trois comme titulaire, depuis l'arrivée d'un nouvel entraîneur pour la saison 2018. Âgé de 30 ans, l'Ougandais a prouvé être un milieu défensif efficace et porté sur le duel depuis ses débuts en deuxième division avec le Charleston Battery en 2012, puis avec les Seattle Sounders en MLS en 2014. Il a également participé à sa première Coupe d'Afrique des Nations en 2017 avec les Cranes, jouant 2 matchs. Il n'a toujours aucun but en carrière à son compteur en 91 apparitions (dont 73 titularisations) dans le circuit Garber. Sa présence dans l'effectif de l'Impact pourrait bien donner l'option à Rémi Garde de donner un rôle plus offensif à son milieu relayeur algérien Saphir Taïder. À noter enfin que l'Impact Montréal a conclu son mercato avec le transfert du latéral droit international français Bacary Sagna. Le onze montréalais disputera son prochain match contre le Real Salt Lake samedi soir dans la capitale de l'Utah.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.