Laurent Blanc en Chine à la place de Leonardo Jardim ?

Laurent Blanc en Chine à la place de Leonardo Jardim ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 17 janvier 2019 à 17h45

Laurent Blanc figure dans la short-list du Dalian Yifang suite au retrait de Leonardo Jardim des discussions pour prendre le poste d'entraîneur, selon RMC Sport. L'ancien entraîneur de Monaco privilégie désormais une nouvelle expérience en Europe.

En quête d'un nouveau challenge sur un banc depuis son départ du PSG à l'issue de la saison 2015-16, Laurent Blanc a jusque-là refusé toutes les propositions exotiques. Une nouvelle pourrait arriver prochainement sur la table, puisque le Dalian Yifang a couché son nom sur ses tablettes, selon RMC Sport. Il est révélé que l'ancien entraîneur parisien et sélectionneur de l'équipe de France figure dans une short-list aux côtés d'Hector Cuper et de Rafael Benitez. Il devrait même « être sondé dans les jours à venir » pour prendre l'éventuelle succession de Bernd Schuster, qui est néanmoins toujours officiellement le coach du club chinois. Mais le technicien allemand devrait être démis de ses fonctions à moyen terme et libérer sa place sur le banc.

Blanc en Chine ? C'est peu probable...

Elle était initialement promise à Leonardo Jardim, qui avait donné son accord aux dirigeants du Dalian Yifang, que Yannick Carrasco cherche à quitter par tous les moyens, en début d'année après avoir été annoncé plus tôt en Arabie Saoudite. Mais il a finalement stoppé les discussions et privilégie désormais un nouveau challenge en Europe. Lyon aurait par exemple pensé à lui pour succéder à Bruno Genesio et Marseille pourrait être intéressé si Rudi Garcia était poussé vers la sortie. Mais il serait compliqué pour l'ancien coach de Braga de revenir si vite en L1, quelques mois seulement après avoir été débarqué de Monaco, où il avait passé plus de quatre saisons et remporté un titre de champion de France en 2017. Le Milan AC garde un œil sur sa situation, Gennaro Gattuso étant menacé par les résultats mitigés des Rossoneri cette saison. Après avoir donné le sentiment de privilégier l'aspect financier au projet sportif dans le choix de sa future destination, Jardim s'est en tout cas ravisé. Blanc a lui toujours assuré l'inverse. Mais il n'est pas interdit pour lui aussi de changer d'avis. Même si l'eldorado chinois ne parait pas de nature à satisfaire son esprit de compétition après avoir tant patienté dans l'attente du projet idoine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.