Ben Malango autorisé à jouer pour le Raja, un revers pour le TP Mazembe

Ben Malango autorisé à jouer pour le Raja, un revers pour le TP Mazembe©Media365

Patrick Juillard, publié le samedi 21 septembre 2019 à 13h40

Le Raja Casablanca a obtenu le feu vert provisoire de la FIFA pour aligner Ben Malango, malgré les tentatives d'obstruction du TP Mazembe, ancien club de l'attaquant congolais.

Ben Malango va enfin pouvoir porter les couleurs du Raja Casablanca. Arrivé libre cet été en provenance du TP Mazembe, l'attaquant a remporté la première manche du combat qu'il mène devant la FIFA contre son ancien club, opposé à son transfert au motif que son contrat avec les Corbeaux courrait jusqu'en 2021. « La FIFA a octroyé de façon provisoire, en attendant de livrer un verdict final, le droit d'obtenir le certificat de transfert international (CIT) de Ben Malango et l'inscrire officiellement sur les registres du club », peut-on lire dans un communiqué publié par le club marocain sur sa page Facebook. Les Aigles Verts pourront dorénavant aligner l'international congolais, signataire d'un bail de trois ans, en Botola et en Coupe arabe des clubs, puisqu'il n'a pas été inscrit en Ligue des Champions africaine. « Lorsqu'on pourra étudier le problème à fond, Mazembe sera réhabilité », assure le manager général du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, interrogé par eventsrdc.com.

Le vain lobbying de Moïse Katumbi


Mais cette décision demeure un véritable camouflet pour le TP Mazembe et en particulier son président, Moïse Katumbi. Le richissime entrepreneur s'était investi personnellement dans ce dossier, en usant de son influence dans les instances du football. Le 11 septembre dernier, le dirigeant avait participé à la première réunion de travail entre la CAF et la FIFA, qui s'était tenue au Caire en présence de Constant Omari, président de la Fecofa et premier vice-président de la CAF, et de Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA, chargée de conduire un audit de la CAF. Cette dernière avait selon nos informations été mise en copie d'échange de courriers électroniques relatifs aux litiges en cours entre le TP Mazembe et ses anciens joueurs Ben Malango, Meschack Elia et Arsène Zola, faisant état du pouvoir du club et de ses relations à la FIFA. Ce triste feuilleton n'en est pas encore à son dénouement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.