Saint-Étienne : L'entraîneur Laurent Batlles écarté

Saint-Étienne : L'entraîneur Laurent Batlles écarté ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le mercredi 06 décembre 2023 à 10h00

Après une série de résultats décevants, l'AS Saint-Étienne a pris une décision drastique en mettant fin au mandat de son entraîneur, Laurent Batlles, à la suite d'une nouvelle défaite à domicile contre Guingamp (1-3).



Cette décision, annoncée peu après minuit par Jean-François Soucasse, le président exécutif du club du Forez, survient moins d'un an et demi après la prise de fonction de Laurent Batlles. La rencontre face à Guingamp s'est terminée par une réunion dans les vestiaires, présageant un changement imminent.

Dans les colonnes du quotidien Le Progrès, Jean-François Soucasse a confié : « Je ne suis pas dans le déni, je connais notre classement. On va activer les leviers pour reprendre le fil de notre saison qui, il y a cinq matches, était en ligne avec nos objectifs. Il faut en tirer les conséquences et se projeter vers une nouvelle dynamique ».

Laurent Huard, directeur technique du centre de formation, a été désigné pour assurer l'intérim en attendant la nomination d'un nouveau coach. Les Verts, qui occupaient la deuxième place en Ligue 2 fin octobre, sont maintenant en chute libre, glissant à la huitième position et se retrouvant à neuf points des places qualificatives pour la Ligue 1.

Thierry Laurey favori pour succéder à Laurent Batlles

La défaite contre Guingamp marque la cinquième consécutive en championnat. Une situation qui a exacerbé les tensions entre les joueurs et les supporters. À la fin du match, une interaction tendue a eu lieu avec les Green Angels, suivie d'excuses auprès des supporters stéphanois.

Selon les informations du quotidien l'Equipe, les dirigeants de Saint-Étienne ont déjà entamé les recherches pour un successeur. Philippe Montanier a refusé le poste, laissant Thierry Laurey en tête de liste, bien qu'Olivier Dall'Oglio et Jean-Pierre Papin soient également considérés. La nécessité d'un redressement rapide est impérative, avec un match de Coupe de France samedi contre Nîmes et un déplacement crucial à Bordeaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.