PSG : Un recrutement très français cet été

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 02 septembre 2023 à 15h20

Avec 4 renforts français cet été, le Paris-SG n'avait plus recruté autant de membres de l'Hexagone depuis 2011.

Avec l'arrivée de Randal Kolo Muani vendredi soir avant la fin du marché des transferts estival, le Paris-SG a conclu son recrutement avec la venue d'un Français. Le 4eme joueur tricolore engagé cet été. Luis Enrique peut maintenant théoriquement aligner une attaque composée de Ousmane Dembélé, Kolo Muani et Kylian Mbappé, de droite à gauche. Avec Bradley Barcola susceptible d'entrer en jeu. Ca aurait pu être le cas dimanche soir sur le terrain de l'Olympique Lyonnais mais Kolo Muani est touché à la cheville droite et ne pourra être présent.

4 ou 5 Français dans l'équipe type

Ce sera peut-être le cas le vendredi 15 septembre, après la trêve internationale, à l'occasion de la réception de l'OGC Nice au Parc des Princes (5eme journée de Ligue 1). Les dirigeants parisiens voulaient un vestiaire plus français, ils ont donc recruté dans ce sens, en embauchant 4 joueurs tricolores sur 12, Kolo Muani, Dembélé, Barcola et Lucas Hernandez, soit un tiers. Depuis l'arrivée des propriétaires qataris et l'année 2011, le recrutement n'avait pas été aussi français au sein du club de la capitale.


Il y a 12 ans, Jérémy Ménez, Blaise Matuidi, Kevin Gameiro, Nicolas Douchez et Ronan Le Crom avaient alors débarqué, soit 5 Français sur 13 recrues cet été-là. Lors des années suivantes, on a peu vu de représentants bleu-blanc-rouge. Un seul 2016 et 2020, deux en 2013, 2015, 2017 et 2022, et carrément aucun en 2014, 2018, 2019 et 2021 quand les dirigeants parisiens ont fait venir Lionel Messi, Sergio Ramos, Nuno Mendes, Achraf Hakimi, Danilo Pereira, Gianluigi Donnarumma et Georginio Wijnaldum lors d'une fenêtre des transferts que l'on pensait alors très réussie. Cette saison, ils pourraient être 4 voire 5 Français présents dans l'équipe type (Mbappé, Kolo Muani, Dembélé, Zaïre-Emery et L. Hernandez). Un chiffre qui n'a plus été aussi élevé depuis... 2011 (4 cette année-là, 3 en 2017-18 et 2012-13).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.