OM : Harit, les dessous d'un drôle de transfert

OM : Harit, les dessous d'un drôle de transfert©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 17 septembre 2021 à 09h40

Le transfert d'Amine Harit de Schalke à l'Olympique de Marseille, conclu dans les dernières minutes du mercato, aura été "éprouvant" côté allemand.

Auteur d'une première prestation très encourageante avec l'Olympique de Marseille à Monaco (2-0), Amine Harit a toutes les cartes en main pour relancer sa carrière après une aventure très contrastée en Allemagne, à Schalke 04. Rouven Schröder, directeur sportif du club de la Ruhr, a néanmoins confié que le transfert de l'international marocain avait été très difficile à finaliser dans les dernières heures du mercato.

"Le transfert s'est éternisé, c'était éprouvant pour les nerfs"

"C'était une grande respiration pour toutes les personnes concernées, y compris le joueur, a expliqué le dirigeant dans des propos accordés à Bild. Il avait un grand désir de rentrer en France. De notre côté, nous ne pouvions pas vraiment nous permettre de payer son salaire toute la saison. Nous aurions dû économiser de l'argent dans d'autres domaines s'il était resté. Puis le transfert s'est éternisé, c'était éprouvant pour les nerfs. Amine était déjà à Marseille, il avait même déjà posté des photos là-bas. Soudain, elles ont été supprimées"

"Marseille devait encore régler des questions ouvertes avec la Ligue et la Fédération, a continué le directeur sportif de Schalke 04. Pour nous, c'était de la folie : 'Où sont les photos ? Parties !' Le conseiller d'Amine a alors repris contact avec nous et a contribué à orienter les choses dans la bonne direction. Je me suis assis avec mon beau-père le soir de la décision, il était là et a souffert avec moi. Plus tard, il m'a envoyé un article sur le transfert et m'a écrit : 'j'étais là.' Aujourd'hui, je peux en sourire", a conclu le dirigeant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.