Mercato : Lyon réclame plus de 30 M€ pour Gusto

Mercato : Lyon réclame plus de 30 M€ pour Gusto©Panoramic, Media365
A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le mercredi 25 janvier 2023 à 15h02

Les dirigeants de l'Olympique Lyonnais auraient fixé le prix de l'arrière droit français, Malo Gusto.



Formé au club, le jeune défenseur a réalisé une bonne première partie de saison avec les Gones. Il a pris part à 15 rencontres de Ligue 1 jusqu'à présent. Considéré comme élément important du onze de Laurent Blanc, le latéral droit pourrait quitter la formation rhodanienne durant les prochains jours.

Malo Gusto serait l'une des priorités hivernales de Chelsea. En quête d'un remplaçant à Reece James qui s'est récemment blessé au genou, le club londonien s'active en coulisse afin de boucler l'arrivée du jeune lyonnais.

Les Blues ont formulé une offre de 20 millions d'euros dans ce dossier durant les derniers jours. Trop peu pour convaincre Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. Selon les informations du quotidien l'Équipe, la formation française demanderait un chèque de plus de 30 millions d'euros pour laisser partir leur jeune pépite de 19 ans.

Chelsea va dégainer une nouvelle offre

Les Britanniques auraient l'intention de formuler une deuxième offre très rapidement. Ils veulent à tout prix avoir un renfort au poste d'arrière droit en ce mois de janvier. Et Graham Potter apprécierait beaucoup le profil de Malo Gusto.

Consciente qu'il sera difficile de résister à une offre intéressante de la formation anglaise, le club rhodanien recherche déjà un remplaçant à Malo Gusto. Les Gones ne veulent pas se retrouver sans option de rechange à ce poste. Dans cette optique, il aurait activé la piste du défenseur espagnol, Iván Fresneda, à en croire les informations de Sacha Tavolieri.

De son côté, Malo Gusto serait déterminé à rejoindre la Premier League à mi-saison. L'international Espoirs français serait clairement convaincu par le projet sportif des Blues. Il aurait été assuré d'avoir du temps de jeu à Londres lors de la deuxième partie de saison. Reste désormais à savoir si les deux clubs arriveront à trouver un terrain d'entente avant la fin de la fenêtre des transferts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.