Lille : Gourvennec donne des nouvelles de Ben Arfa

Lille : Gourvennec donne des nouvelles de Ben Arfa©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 18 janvier 2022 à 17h10

Le coach de Lille, Jocelyn Gourvennec, a été testé positif au Covid-19. Ce mardi, il a effectué sa conférence de presse en évoquant notamment le dossier menant à Hatem Ben Arfa, courtisé par les champions de France.


Avant le match en retard entre Lille et Lorient, mercredi soir en Ligue 1 (19 heures), Jocelyn Gourvennec a annoncé être positif au Covid-19, ce mardi. "Bonjour à tous. Je suis déçu de ne pas être dans la salle avec vous car je suis positif au COVID-19. Je suis donc à distance pour respecter le protocole et les gestes barrières", a-t-il expliqué aux médias. Avec à l'esprit le match de demain, qui pourrait permettre au LOSC de grimper à la neuvième place au classement en cas de succès, le coach des Dogues a exhorté son groupe à faire preuve de réalisme face à un opposant dans une position de survie, Lorient étant 18ème. "Lorient est dans la bagarre du maintien. Ils ont de la qualité. On devra être équilibrés et déterminés pour faire bouger leur bloc. Il faudra tenter, et on devra être efficaces", a-t-il analysé.

"J'espère que ça va se solutionner très vite"

Concernant le mercato du champion de France en titre, le technicien a évoqué le dossier Hatem Ben Arfa. Courtisé par le LOSC, le joueur âgé de 34 ans est arrivé à Lille lundi et se trouve dans une bonne forme physique. "On s'est vu hier. Il est sur place. On attend le feu vert. J'espère que ça va se solutionner très vite pour qu'il puisse nous rejoindre. Il est arrivé hier, on le gère individuellement pour l'instant", a-t-il indiqué dans des propos relatés par RMC Sport.


Sondé sur le niveau physique de l'ancien élément de l'OL, l'OM ou encore des Girondins de Bordeaux, Gourvennec n'a pas voulu trop se projeter. "Je n'ai pas envie qu'on se disperse et qu'on fasse les choses à l'envers. Il a été checké individuellement, il a l'air bien, je pourrais répondre à cette question quand il aura signé. On ne va pas cacher qu'on discute avec Hatem, qu'on souhaite qu'il nous rejoigne. Je pourrais évoquer tout cela avec plaisir mais là, on est en veille de match et je n'ai pas envie qu'on se trompe d'objectif", a tenu à préciser le coach de Lille, focalisé sur la rencontre face à Lorient. La signature de Ben Arfa devrait être en grande partie conditionnée par le prêt de Yusuf Yazici au CSKA Moscou, selon les informations de L'Equipe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.