Galatasaray : Un avenir sur le banc pour Blanc ?

Galatasaray : Un avenir sur le banc pour Blanc ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 29 mars 2022 à 18h45

Sans club depuis la fin de son aventure avec Al Rayyan, le 13 février dernier, Laurent Blanc pourrait rebondir du côté de la Turquie. L'ancien entraîneur du PSG se trouverait dans le viseur de Galatasaray.


Laurent Blanc sur le banc de Galatasaray ? Libre de s'engager dans le club de son choix depuis le 13 février dernier, et la fin de son aventure du côté d'Al Rayyan, au Qatar, l'ancien entraîneur du PSG aurait un profil séduisant pour l'actuel 15ème du championnat de Turquie. Triple champion de France avec le PSG en tant que coach, Blanc n'est pas parvenu à relancer sa carrière avec notamment une défaite en finale de la Coupe de l'Émir du Qatar face à Al-Sadd ainsi que des protestations de la part des supporters d'Al Rayyan pour réclamer son départ, il y a un peu plus d'un mois.

Des noms prestigieux sur la liste de Galatasaray

Vainqueur de la Coupe UEFA en 2000, Galatasaray est actuellement entraîné par Domènec Torrent (ancien adjoint de Pep Guardiola au Barça B, Barça et Bayern Munich) mais si le contrat du technicien s'achève en juin 2023, la course à sa succession semble déjà ouverte, à en croire les informations de Fotomaç, un média turc. Ainsi, les dirigeants de Galatasaray auraient établi une liste de cinq noms pour le poste de futur entraîneur : Lucien Favre, l'ancien entraîneur de Nice et du Borussia Dortmund, Fatih Terim, ex-sélectionneur de la Turquie, l'ancien international turc Okan Buruk, Roberto Mancini (pourtant encore en poste avec l'Italie) et donc Laurent Blanc.


Le natif d'Alès, âgé de 56 ans, aura une belle concurrence si il est toutefois tenté par une éventuelle aventure en Turquie. Longtemps, Blanc a été annoncé dans les plans de l'Olympique Lyonnais. Pas plus tard qu'en janvier dernier, Jean-Michel Aulas s'était confié à Europe 1, avouant qu'il pensait à cette option pour le futur, dans une période lors de laquelle Peter Bosz éprouvait des difficultés qui ne semblent toujours pas dissipées, étant donné la 10ème place de l'OL en Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.