Di Canio : ''On parlerait plus de Messi que de l'Inter''

Di Canio : ''On parlerait plus de Messi que de l'Inter''©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 03 août 2020 à 10h50

Antonio Conte, s'il reste l'entraîneur de l'Inter, n'aimerait pas forcément diriger Lionel Messi.

Ces derniers temps, le nom de Lionel Messi a circulé du côté de l'Inter Milan. Des rumeurs ont fait état d'un possible engagement de la star argentine avec le club lombard. Mais, elles ont vite été démenties par les différents camps intéressés. L'entraineur nerazzurro a lui-même indiqué qu'il était impossible que son club fasse l'énorme effort financier nécessaire au recrutement du sextuple Ballon d'Or. « Messi ? Si vous aviez seulement ce que j'ai dû faire pour avoir Romelu Lukaku... », a-t-il plaisanté dimanche, au milieu d'un monologue incriminant la gestion de sa direction.

Mais si ce transfert était finalement possible, Conte serait-il content de compter la star argentine au sein de son effectif ? Un certain Paolo Di Canio n'en est pas si sûr. Lors d'une intervention sur Sky Sports, l'ex-joueur de la Lazio et de la Juventus a indiqué que son ex-coéquipier n'est pas du genre à accepter des stars au sein de ces équipes. « Si l'Inter a vraiment décidé de se positionner sur Messi et que ses responsables ont dit au coach qu'ils feraient tout pour le prendre, êtes-vous vraiment sûr que Conte aimerait Messi à l'Inter? Je dis non. Car cela voudrait dire que nous parlerions plus de Messi que de l'Inter, comme c'est le cas avec Cristiano Ronaldo à la Juventus, ou même plus. »

Conte n'apprécierait donc pas de noms ronflants dans son vestiaire. Mais, il se peut qu'il n'ait pas du tout voix au chapitre concernant la composition de l'effectif intériste pour la saison 2020/2021. Actuellement, et en raison d'un sérieux différend avec ses responsables, il est fortement pressenti pour abandonner son poste. Depuis dimanche, Massimiliano Allegri est annoncé comme son possible successeur du côté de San Siro. Et ce dernier sait parfaitement comment accueillir les stars dans ses équipes, l'ayant déjà fait avec CR7 il y a deux ans à Turin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.