Crystal Palace : Chadi Riad (Betis) première recrue (officiel)

A lire aussi

Patrick Juillard, Media365, publié le vendredi 14 juin 2024 à 14h50

Crystal Palace annonce vendredi la signature du défenseur international marocain Chadi Riad, prêté la saison passée au Betis Séville par le FC Barcelone, son club formateur.

Crystal Palace tient sa première recrue de l'été. Le club du sud de Londres, dixième de Premier League la saison dernière, annonce ce vendredi la signature du défenseur central Chadi Riad, en provenance du Bétis Séville où il était prêté par le FC Barcelone. Âgé de 20 ans et apparu à 26 reprises en Liga sous les ordres de Manuel Pellegrini lors de l'exercice précédent, l'international marocain (3 sélections, 1 but avec les Lions de l'Atlas) s'est engagé jusqu'au 30 juin 2029. La somme de 15 millions d'euros est évoquée pour cette opération.

Riad : « Je suis venu ici pour grandir »

« Je suis vraiment heureux de rejoindre Crystal Palace. Cela m'intéressait de venir ici en raison de l'histoire du club et du championnat dans lequel il joue. On m'a expliqué la manière dont l'équipe avait évolué cette saison et je pense que cela correspond parfaitement à ma façon de jouer. Le club compte des joueurs de haut niveau qui sont jeunes et je suis venu ici pour suivre la même trajectoire, pour grandir comme eux aussi ont grandi », a déclaré la recrue dans un message posté sur le site officiel des Eagles.

Le Betis, une étape décisive

Né à Palma de Majorque de parents marocains, Chadi Riad y a fait ses premières armes de footballeur avant de rejoindre en 2019 la Masia, le prestigieux centre de formation du FC Barcelone. Apparu pour la première fois dans l'élite espagnole le 8 novembre 2022 un jour de victoire sur le terrain d'Osasuna (1-2), le prometteur gaucher rejoignit l'été dernier le Betis Séville pour un prêt qui allait s'avérer concluant. Associé en charnière à Germán Pezzella, Chadi Riad se fit remarquer par sa personnalité, notamment le 28 avril dernier lors du derby contre le FC Séville (1-1), durant lequel il neutralisa son compatriote Youssef En-Nesyri.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.