Tottenham : Mourinho se pose en candidat pour l'après-Pochettino

Tottenham : Mourinho se pose en candidat pour l'après-Pochettino©Media365

Rédaction , publié le mercredi 09 octobre 2019 à 09h50

Face aux résultats médiocres de Tottenham, José Mourinho avance déjà ses pions pour succéder à Mauricio Pochettino.



José Mourinho est chaud pour diriger un troisième club anglais dans sa carrière. Après Chelsea, où il a faut deux passages, et Manchester United, dont il a été limogé en décembre dernier, le technicien portugais regarde du côté de Tottenham. Le Daily Mail indique que Mourinho serait intéressé par le poste de manager des Spurs si Mauricio Pochettino venait à être démis de ses fonctions ou à les quitter de lui-même. Il reste aussi en contact avec Florentino Pérez, le président du Real Madrid, pour un éventuel retour sur le banc des Merengue. Contacté par Benfica et par le Guangzhou Evergrande, qui lui a fait une offre mirobolante de près de 100 millions d'euros, Mourinho avait d'autres ambitions. « Je dois être patient et attendre la bonne opportunité, a soufflé le Portugais. La bonne opportunité est celle qui est de la même taille et du même niveau que moi comme manager. Je dois attendre l'occasion parfaite. »

Pochettino sous contrat jusqu'en 2023

Consultant pour diverses chaînes de télévision, Mourinho pourrait la trouver à Tottenham. Le club londonien sort d'une semaine catastrophique, avec deux défaites, contre le Bayern Munich en Ligue des Champions (2-7) et Brighton en Premier League (3-0). Il a aussi perdu Hugo Lloris sur blessure au moins jusqu'à fin 2019 et reste sur trois défaites sur ses cinq derniers matchs toutes compétitions confondues, plus une élimination aux tirs au but dès son entrée en lice en Coupe de la Ligue contre un club de D4 anglaise. Pochettino reste toutefois sous contrat jusqu'en 2023 et Tottenham ne compte pas se séparer du technicien argentin. Le Real et Manchester United, potentiellement intéressés par son profil, sont eux refroidis à l'idée de payer autour de 35 millions d'euros pour racheter son bail. Le poste est donc encore loin d'être vacant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.