Tanguy Ndombele (Tottenham) part avec " un petit goût d'inachevé "

Tanguy Ndombele (Tottenham) part avec " un petit goût d'inachevé "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 07 juillet 2019 à 13h25

Dans un entretien accordé à L'Equipe, Tanguy Ndombele, tout juste transféré à Tottenham, est revenu sur ses deux saisons à l'OL et a admis avoir quelques regrets.

Des regrets, il en a certainement. Ce dimanche, Tanguy Ndombele, tout juste transféré à Tottenham mardi dernier en cette période de Mercato estival, est revenu sur son choix de quitter l'Olympique Lyonnais, où il est resté deux ans, dans un entretien accordé à L'Equipe. Dans la transaction, l'OL va récupérer jusqu'à 70 millions d'euros, bonus inclus, pour avoir vendu son milieu de terrain, faisant alors de l'ancien Amiénois la plus grosse vente de l'histoire du club rhodanien. Si les négociations ont été longues, le feuilleton en a tenu en haleine plus d'un. Régulièrement, le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, était amené à évoquer son cas. Le dirigeant des Gones n'a jamais caché sa certitude de pouvoir tirer un très bon prix de l'international français aux six sélections, et ce dès cet été. Aulas ne s'est donc jamais empêché de sonder les plus grands clubs européens, à son propos. D'ailleurs, cela n'a pas manqué de faire réagir Ndombele, assez amusé par cette situation : « Il y a des moments où c'était même marrant. Je l'ai bien pris. Peut-être que c'était pour faire gonfler les prix, je n'était pas vexé du tout. »

Ndombele : « Collectivement, on aurait pu mieux faire »

Âgé tout juste de 22 ans, le natif de Longjumeau s'apprête donc à franchir un cap. Le temps de se retourner une dernière fois sur ses deux saisons passées du côté de l'Olympique Lyonnais. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les regrets concernent surtout la dernière : « Je pars avec un petit goût d'inachevé. Collectivement, on aurait pu mieux faire sur les deux saisons, notamment la dernière. C'est notre responsabilité à nous les joueurs. Beaucoup ont dit « le coach, le coach » (ndlr : Bruno Genesio), mais c'est nous. Avec notre équipe, il y avait moyen de faire quelque chose. Lille a fait une très bonne saison. Après, sur le papier, on avait une meilleure équipe. A titre personnel, j'aurais dû être plus efficace. Beaucoup ont dit : « Il n'est là que dans les gros matchs », mais non, pas du tout. J'ai essayé de donner le maximum à chaque fois. Le coach m'a fait progresser. Il m'a tapé dessus quand il le fallait. Il a bien joué son rôle. » Tanguy Ndombele a également profité de cet entretien pour évoquer son futur coach, à savoir Mauricio Pochettino : « Tottenham a l'un des meilleurs coachs au monde. Le fait qu'il te veuille, ça donne envie d'aller travailler avec lui. C'est lui qui a fait basculer ma décision. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.