Premier League - Manchester United : José Mourinho tire (encore) la sonnette d'alarme

Premier League - Manchester United : José Mourinho tire (encore) la sonnette d'alarme©Media365

David HERNANDEZ, publié le lundi 06 août 2018 à 09h45

José Mourinho s'est une nouvelle fois plaint de son effectif et attend toujours des recrues avant la clôture du Mercato anglais jeudi soir.



José Mourinho commence à être sérieusement sur les nerfs. Le technicien portugais ne supporte plus l'attentisme dont font preuve ses dirigeants sur les marchés des transferts. Il y a une semaine, il avait lancé un premier cri d'alerte, affirmant qu'il n'était pas satisfait de son effectif et qu'il attendait des renforts. Seulement rien n'a bougé à Manchester United et Fred et Diogo Dalot restent à ce jours les deux seules recrues mancuniennes. Une situation qui désespère Mourinho qui en a remis une couche dimanche soir après la rencontre amicale contre le Bayern Munich (défaite 1-0). « Mon directeur général (Ed Woodward) sait ce que je veux depuis très longtemps. Je sais qu'il fait de son mieux pour moi. Et j'ai encore quelques jours à attendre et voir ce qui va se passer », a déclaré le Special One en conférence de presse.

Mourinho envieux de ses rivaux anglais


Parmi les renforts souhaités, José Mourinho a ciblé le poste de défenseur central. Toby Alderweireld et Yerri Mina font partie des cibles de longue date tout comme Jérôme Boateng, qui a peut-être disputé ses dernières minutes avec le Bayern dimanche. Mais à trois jours de la fin du Mercato anglais, rien n'est signé et l'ancien coach du Real s'attend donc à une saison plus difficile que l'année dernière où les Red Devils avaient terminé deuxième de Premier League derrière City. « Les autres clubs qui sont en concurrence avec nous sont très forts. Soit ils avaient déjà des effectifs fantastiques comme Chelsea, Tottenham ou Manchester City, soit ils ont énormément investi en achetant tout le monde comme Liverpool. Donc, si nous n'améliorons pas notre équipe, ça va être très difficile pour nous », a avoué le Portugais. Une déclaration suffisante pour faire bouger les choses ? Réponse jeudi soir.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU