Premier League - Chelsea : Le geste fort demandé par Thibaut Courtois

Premier League - Chelsea : Le geste fort demandé par Thibaut Courtois©Media365

Robert LANGER, publié le mercredi 22 novembre 2017 à 19h28

Libre en juin 2019, le gardien de but international belge de Chelsea n'est pas satisfait de son contrat actuel. Les Blues vont devoir sortir le carnet de chèques sous peine de perdre le Diable Rouge (qui est apparemment surveillé par le Real Madrid, la Juventus Turin et le Paris Saint-Germain).

Lié jusqu'en juin 2019 avec Chelsea, le gardien international belge Thibaut Courtois (25 ans) va-t-il finir par rempiler ? Homme de base des Blues, l'ancien joueur de Genk reste visiblement dans l'attente d'un geste fort de la part de sa direction. « Au vu de mon contrat, Chelsea doit en discuter avec mon agent, a-t-il expliqué dans des propos relayés par le Daily Telegraph. Je ne pense pas que les négociations aient avancé. Je préfère me concentrer là-dessus à la fin de la saison. »
Le Belge veut être aligné sur De Gea (Man Utd)
Des déclarations qui ne devraient pas passer inaperçues du côté du club de Roman Abramovitch. Considéré comme l'un des meilleurs spécialistes du poste, l'ex-sociétaire de l'Atlético Madrid met clairement la pression sur ses dirigeants. Selon Het Laatste Nieuws, le Diable Rouge réclame tout simplement le même salaire que l'Espagnol David De Gea avec Manchester United (de l'ordre de 230 000 euros par semaine).
Du lourd surveille le Diable Rouge
Compte tenu de ses émoluments actuels (110 000 euros par semaine), le natif de Bree ne fait pas les choses à moitié, mais la formation managée par Antonio Conte apparaît susceptible de céder. Surtout que certaines écuries étrangères semblent à l'affût pour essayer de le récupérer à moindre coût dans les prochains mois. La Juventus Turin (pour l'après Gianluigi Buffon), le Real Madrid et le Paris Saint-Germain sont visiblement en embuscade, et les tarifs risquent de s'envoler si la situation ne se décante pas rapidement...

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.