Premier League - Chelsea : Eden Hazard a évoqué son avenir

Premier League - Chelsea : Eden Hazard a évoqué son avenir©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le lundi 18 juin 2018 à 14h40

L'international belge Eden Hazard s'est confié sur son avenir dans les colonnes de L'Equipe ce lundi en laissant un maximum de suspens.

Ce lundi, jour de l'entrée en lice de la Belgique dans la Coupe du Monde 2018, le capitaine des Diables rouges Eden Hazard s'est longuement confié dans les colonnes de L'Equipe. Le joueur de Chelsea a notamment évoqué son avenir tout en assurant qu'il est « concentré sur la Coupe du Monde. » C'est peut-être pour ça que le leader de la sélection belge est resté flou sur le maillot qu'il portera la saison prochaine. « J'ai tout gagné à Londres hormis la Ligue des Champions. Si j'en suis là dans ma carrière, c'est grâce à Chelsea, a avoué Eden Hazard. Ce serait trop facile de dire : j'ai envie de partir parce que j'ai fait le tour. C'est pour ça qu'avant toute chose j'aimerais bien savoir ce qu'il se passera au club l'année prochaine. »

Hazard : « J'ai encore un projet à Chelsea »


Ses premières pensées concernent donc Antonio Conte et son possible successeur : « J'attends de voir si le coach reste ou part. Si je reste, c'est pour que l'équipe soit meilleure que la saison que nous venons de vivre. Je n'ai pas envie de rester pour que l'on soit moins bons. » L'une des destinations possibles d'Eden Hazard se trouve en Espagne et plus particulièrement à Madrid. Mais l'ailier assure que rien n'est encore fait : « Le Real Madrid peut m'intéresser, tout le monde le sait. Mais si demain ce club ne veut pas de moi, on n'en parlera plus. S'ils veulent m'acheter, ils savent ce qu'il faut faire. Aller là-bas pour aller là-bas, non. Il faut un projet. J'ai encore un projet à Chelsea. Si je fais une belle Coupe du Monde, les choses seront plus faciles. » Il va donc falloir attendre la fin du Mondial russe pour avoir plus de précisions sur l'avenir d'Eden Hazard.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU