Manchester City va discuter avec Leroy Sané

Manchester City va discuter avec Leroy Sané©Media365

David HERNANDEZ, publié le samedi 25 mai 2019 à 20h01

Pendant que le Bayern Munich lui fait la cour, Leroy Sané va rencontre les dirigeants de Manchester City. Ces derniers veulent lui offrir une prolongation de contrat.

Quel avenir pour Leroy Sané ? Alors que la cour assidue du Bayern Munich semblait avoir fait son petit effet auprès de l'Allemand voilà que Sky Sports annonce que Manchester City s'est lancé dans une dernière tentative pour garder son joueur offensif. D'après nos confrères anglais, les Mancuniens n'ont pas perdu espoir dans le dossier Sané malgré des négociations qui traînent en longueur depuis plus d'un an et ont prévu de rencontrer les représentants du joueur dans les jours à venir. En l'état actuel des choses, les champions d'Angleterre ne sont pas contres un départ de l'ancien de Schalke 04 mais leur intention première est de le garder même s'il a joué les remplaçants de luxe avec Pep Guardiola depuis le début du mois de février notamment en Ligue des Champions (31 matchs). C'est cette situation précaire et floue dans le nord de l'Angleterre qui a poussé les dirigeants du Bayern Munich à passer à l'action.

Löw pousse Sané à rentrer

Avec les départs de Franck Ribéry et Arjen Robben, les Munichois sont à la recherche de remplaçants et de concurrents pour Serge Gnabry et Kingsley Coman pour la saison prochaine. Seulement il va falloir mettre le prix puisque Manchester City ne compte pas brader son attaquant si ce dernier souhaite vraiment quitter la Premier League. Seule une offre de 100 millions d'euros ou plus peut les faire réfléchir. En tout cas, en Allemagne le retour de l'international allemand (19 sélections) est accueilli avec optimisme voire même chaudement recommandé. « Le Bayern Munich est toujours une bonne adresse, a soutenu Löw, qui n'avait pas retenu Sané pour la Coupe du monde en Russie l'été dernier. Si ça devait marcher ici en Allemagne, ce ne serait certainement pas une mauvaise chose pour lui, ni pour nous. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.