Manchester City dans l'illégalité concernant le transfert de Jadon Sancho ?

Manchester City dans l'illégalité concernant le transfert de Jadon Sancho ?©Media365

Raphaël Brosse, publié le samedi 23 février 2019 à 14h45

Selon les dernières révélations des Football Leaks, Manchester City pourrait être inquiété par la FIFA. En cause : le transfert de Jadon Sancho, acté en mars 2015 et qui aurait été réalisé de manière illégale.

Actuellement très en vue avec le Borussia Dortmund, Jadon Sancho n'a pas laissé un trace impérissable du côté de Manchester City, où il a évolué - avec les équipes de jeunes - de 2015 à 2017. Mais l'international anglais pourrait en revanche causer du tort à son ancien club. Alors que Chelsea a été sanctionné par la FIFA vendredi en raison d'une violation de la réglementation des transferts de joueurs mineurs, ce serait en effet au tour des Citizens d'être dans une position inconfortable vis-à-vis de l'instance mondiale. A en croire Der Spiegel (qui a obtenu ces informations grâce aux Football Leaks), le transfert de Sancho à City en mars 2015 aurait été entaché d'actes illégaux. 

Manchester City se défend

Pour resituer le contexte, il convient de préciser que l'ailier n'avait que 14 ans au moment des faits. Afin de s'attacher les services de la jeune pépite qui portait à l'époque les couleurs de Watford, les Skyblues auraient versé 200 000 livres sterling (soit l'équivalent de 230 000 euros environ) à Emeka Obasi. Cet intermédiaire était considéré comme étant l'agent du joueur. Problème : un footballeur ne peut pas avoir d'agent avant l'âge de 16 ans. En outre, les Mancuniens auraient proposé des primes à Sancho en cas de bonnes performances. Ce qui est également interdit vis-à-vis d'un joueur aussi jeune. Directement mis en cause, Manchester City a balayé ces accusations, affirmant qu'Obasi avait été rémunéré pour des missions de scouting réalisées à l'étranger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.