Leicester : Rodgers confirme sa clause

Leicester : Rodgers confirme sa clause©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 01 décembre 2019 à 21h50

Brendan Rodgers peut effectivement partir de Leicester, si un club paie sa clause libératoire. Arsenal, par exemple...

Avec 32 points après 14 journées, Leicester s'est installé comme le dauphin de Liverpool. Une belle surprise pour les Foxes, dans le dur depuis leur titre surprise en 2016, mais qui porte la marque d'un homme : celle de Brendan Rodgers. Débarqué en février dernier en lieu et place de Claude Puel, le Nord-Irlandais a insufflé un nouvel élan aux coéquipiers de Jamie Vardy. Ces prestations intéressantes ne sont pas passées inaperçues chez les cadors anglais à commencer par Arsenal. Malgré un contrat qui court jusqu'en juin 2022, l'ancien entraîneur de Liverpool et du Celtic Glasgow est annoncé comme l'un des favoris à la succession d'Unai Emery, débarqué de son poste vendredi. Suite à la victoire face à Everton, Rodgers est revenu sur l'intérêt londonien. « Il y a probablement une clause dans les contrats de la plupart des managers, a déclaré le coach sur Sky Sports. Tout est hypothétique. Je suis concentré sur Leicester. J'ai apporté un changement il y a neuf mois et je suis très heureux depuis mon arrivée ici. Nous avons encore beaucoup de travail à faire. » D'après la presse anglaise, Leicester a inclus une clause libératoire aux alentours de 20 millions d'euros. Arsenal sait désormais ce qui lui reste à faire pour attirer Brendan Rodgers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.