Giovani Lo Celso (Betis Séville) voudrait rejoindre Tottenham

Giovani Lo Celso (Betis Séville) voudrait rejoindre Tottenham©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 05 juin 2019 à 09h01

Selon Sky Sports, Giovani Lo Celso voudrait rejoindre Tottenham cet été, après avoir bouclé une saison très prometteuse avec le Betis Séville.

45 matchs toutes compétitions confondues pour 16 buts et six passes décisives : Giovani Lo Celso a définitivement lancé sa carrière cette saison, du côté du Betis Séville. Le club espagnol s'est fait un plaisir de lever l'option d'achat associée au prêt conclu avec le Paris Saint-Germain l'été dernier, et voilà désormais le milieu offensif considéré comme l'une des valeurs montantes du championnat espagnol. Mais le joueur de 23 ans va-t-il s'éterniser en Andalousie ? Depuis plusieurs semaines déjà, le doute est plus que permis, plusieurs clubs de Liga étant déjà annoncés sur le coup. Mais le natif de Rosario pourrait bien poursuivre sa carrière loin de l'Espagne comme l'indique la presse anglaise.

Le Betis veut près de 100M€ pour Lo Celso



Mardi soir, Sky Sports a en effet indiqué que le gaucher voudrait rejoindre... Totteham cet été. L'intérêt des Spurs n'est pas nouveau mais le choix de l'intéressé serait désormais clair. A Londres, il évoluerait sous les ordres de son compatriote Mauricio Pochettino, ce qui pèse forcément dans la balance. Surtout, il rejoindrait le dernier finaliste de la Ligue des Champions et franchirait ainsi un vrai palier. Lo Celso espère désormais que son club le laisse rejoindre la Premier League et des discussions entre les deux clubs seraient en cours. Les Spurs ont en tout cas l'espoir de conclure un deal... qui s'annonce onéreux. Le Betis souhaiterait en effet récupérer dans l'opération un montant le plus proche possible de la clause libératoire du joueur, fixée à près de 100 millions d'euros. Celui qui est sous contrat jusqu'en 2023 à Séville à une valeur estimée à 40 millions d'euros par le site Transfermarkt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.