Arsenal : Mikel Arteta intronisé comme nouvel entraîneur

Arsenal : Mikel Arteta intronisé comme nouvel entraîneur©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 20 décembre 2019 à 15h10

Comme attendu, Arsenal a annoncé l'arrivée au poste d'entraîneur de l'Espagnol Mikel Arteta, ancien joueur du club et ancien adjoint de Pep Guardiola à Manchester City.

Il n'y a pas de fumée sans feu. Arsenal tient son nouveau manager et il s'agit de Mikel Arteta, le jeune technicien que le club londonien convoitait ardemment depuis quelques jours. L'Espagnol prend la succession de Freddie Ljungberg, qui officiait à titre intérimaire suite au limogeage d'Unai Emery. L'ancien joueur du PSG s'émancipe aussi de Pep Guardiola, le technicien dont il était l'adjoint à Manchester City depuis trois saisons.

Arteta (37 ans) n'est pas un inconnu chez Gunners. Il en a porté les couleurs entre 2011 et 2016, disputant 149 matches, toutes compétitions confondues. Vers la fin, l'ex-milieu de terrain a aussi été capitaine de l'équipe, participant notamment à la conquête de deux Coupes d'Angleterre. Il a été donc l'un des tauliers d'Arsène Wenger et ce dernier n'a pas manqué de l'adouber. Questionné sur Arteta le coach, le technicien alsacien avait confié récemment que son ex-protégé avait tout pour diriger une équipe de ce standing.

Arteta étrennera son nouveau costume dès samedi

Arteta a à peine 24 heures pour préparer sa nouvelle équipe avant le prochain match de championnat. Ironie du sort, son baptême de feu aura lieu contre Everton, un autre de ses anciens clubs. 10e au classement avec neuf points de retard sur le Top 4, l'équipe londonienne n'a d'autres alternatives que de l'emporter. L'objectif assigné au nouveau manager reste le même que pour les précédents coaches : retrouver la Ligue des Champions après deux ans d'absence.

Pour rappel, Arteta était encore sur le banc de Man City, la semaine dernière quand les Eastlands a atomisé Arsenal sur ses terres (0-3). Son changement de clubs doit assurément attrister Pep Guardiola. Cependant, ce dernier a admis que c'était la loi du milieu et qu'il l'acceptait. Il a aussi reconnu à son assistant beaucoup de qualités, et a assuré ainsi comprendre parfaitement que d'autres clubs le veuillent comme coach principal. Les deux hommes devraient connaitre leur premier face à face le 1er mars prochain, à l'occasion de la seconde manche opposant les Gunners aux Citizens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.